• cover art

Votre choix de podcast : La Rigole d’Hilvern

Lecture Pause

Bonjour et bienvenu dans une nouvelle balade patrimoniale ! Aujourd’hui, je vous propose de flâner sur les bords de la Rigole d’Hilvern, vous connaissez ?

Connue comme voie verte entre Bosméléac et Saint-Gonnery (56), la Rigole d’Hilvern est à l’origine un ouvrage hydraulique d’exception ! Eh oui, parce que ce sont plus de 65 km de fossés qui ont été creusés à la force des bras !

Vous vous demandez certainement quelle est son utilité ? Pour le savoir revenons ensemble sur la construction du Canal de Nantes à Brest !

En 1746, l’état manque de moyens de communication entre les villes et on imagine des canaux permettant de relier les principales rivières de Bretagne. La création d’un tracé n’est effectuée qu’en 1804 par l’ingénieur des Ponts et Chaussées Bouessel.

La plupart du temps, des rives naturelles sont utilisées pour faire les jonctions entre les rivières. D’autres fois c’est beaucoup plus complexe. Par exemple, pour faire rejoindre l’Oust et le Blavet il est imaginé un canal de jonction artificiel de 5km creuser à force d’hommes. Mais ce n’est pas tout ! Un système de dérivation d’eau va être créé pour l’alimenter. C’est la rigole d’Hilvern ! Imaginez l’entreprise colossale que cela représente pour l’époque !

Viennent ensuite 24 années de devis, d’études mais aussi d’adjudication de terres. Le territoire de la Rigole étant essentiellement lié à l’agriculture, chaque parcelle achetée vaut son lot de négociations et de conflits.

Le chantier débute en 1834, après celui du barrage de Bosméléac et du réservoir de la Houlle. Plus de 500 personnes sont recrutées pour les travaux : hommes, femmes, enfants. Ils tentent de se relever de la crise économique causée par la chute de l’industrie toilière. Ils travaillent alors plus de 9h par jour pour concevoir des fossés d’une largeur d’1m sur parfois plus de 4m de profondeur selon la dénivellation !

C’est sûr que ça donne un autre regard sur cette Rigole ! Y travailler ce n’était pas si drôle entre les conditions climatiques et les seules pelles et pioches pour matériel !

Mais les travaux sont finalement terminés en 1836. On entreprend de lâcher les eaux pour tester la construction. C’est un échec cuisant qui inonde une grande partie de la vallée. L’erreur commise a été de réaliser un lit en terre végétal manquant d’étanchéité. Pendant deux ans, on consolide alors la Rigole avec une courroie d’argile. L’ouverture à la navigation sur le canal ne sera ainsi possible qu’en 1842. Soit plus de 100 ans après sa conception !

Finalement, l’ouvrage n’aura d’utilité que pendant 90 ans. A partir de 1914, il est fortement concurrencé par les nouveaux moyens de transports ! 10 ans plus tard, le barrage hydro électrique de Guerlédan rendra la navigation entre Nantes et Brest impossible.

Longtemps laissé à l’abandon, de nombreux acteurs ont redonné une nouvelle vie à cette rigole d’Hilvern ! A vélo, à pied ou même à cheval, prenez le temps d’observer cette voie verte qui regorge d’une faune et d’une flore unique !

A bientôt pour une nouvelle balade patrimoniale en bretagne centre !

 

Hélène Gustin
CacSud22


Partager cet article :

La revue de presse :

Revue de presse :

L’équipe de Brezhoweb vous propose chaque mois un agenda culturel en breton, pour mettre en avant et découvrir les nouveautés en langue bretonne. 21


Partagez cet article :


Petra ‘zo nevez e brezhoneg ‘ba ‘r vro e miz Meurzh 2021 ? Kinniget ‘vez deoc’h gant skipailh Brezhoweb, un deiziataer bep miz ‘vit lakaat war-wel al levrioù, an darvoudoù, an abadennoù radio pe ar videoioù nevez da welet e brezhoneg 24


Partagez cet article :


Evit ar pedervet gwech e c’hellit skrivañ un haiku bemdez war ar bajenn féa gant ar ger roet deoc’h da 9e vintin, e brezhoneg hepken 27


Partagez cet article :


L’université de Harvard a publié des recherches dès avril 2020 qui prouvent les relations entre la vulnérabilité au virus et la pollution de l’air 29.7


Partagez cet article :


12


Partagez cet article :


Voeux aux conseils municipaux de Nantes et Rennes, « Gwenn ha du » hissé à la mairie de Nantes, appel de 150 élus pour un référendum… L’idée de rattacher la Loire-Atlantique à la Bretagne refait surface. Mais pourquoi la question de la réunification déchaîne-t-elle à nouveau les passions dans l’Ouest ?  Cet espoir d’une réunification – certains préfèrent le […]Bretagne Prospective


Partagez cet article :


Musiques:

Musiques :

Le 20e volume de la collection de CD “Tradition vivante de Bretagne” vient tout juste de paraître. Issu d’un projet porté par La Granjagoul, Maison du patrimoine oral en Haute-Bretagne, en collaboration avec Dastum,  le CD Danse teurjou! Chantous et sonnous du pays de Fougères est dès maintenant disponible.

Danse teurjou ! propose un panorama des pratiques actuelles de musique traditionnelle en pays de Fougères, panaché avec quelques documents d’archives sonores.

C’est un portrait riche et vivant de l’état actuel de ces pratiques (accordéon diatonique, violon, clarinette, chant…) qu’il brosse, en provoquant la rencontre de nombreux acteurs: musiciens et chanteurs de l’AFAP, de La Granjagoul, du bagad Bro-Felger, enfants apprenant le gallo avec l’association Les Ebluçons a Adele, etc.

Parmi les différents interprètes, on retrouvera avec plaisir des références qui s’étalent sur plusieurs générations: de Mélanie Houëdry, Jean-Marie Manceau ou Eugénie Duval pour les plus anciens, à Cédric Malaunais, Morgane Le Cuff, Jeanne Lemoine ou Manu Bouthillier pour les plus jeunes, en passant par Pierrick Cordonnier, Éric Sirouët, Emmanuel Rondin ou encore la famille Froger…, sans parler des Alfred Roger ou Jean Lebigot qui appartiennent à la fois à la catégorie des sources et à celle des pratiques actuelles !

Ce CD de 33 plages est accompagné d’un livret de 36 pages et d’un fichier PDF à télécharger en ligne pour retrouver les transcriptions des paroles de chansons.
15 € (+ 4 euros de frais de port).

Plages du CD

1. Du galo den lz’ourailles 1
2. Réveillez-vous belle endormie
3. N’avez point vu Jeannette ?
4. Note d’avant-deux (archive sonore)
5. Suite d’avant-deux
6. Un jeune militaire s’en revenant de guerre (archive sonore)
7. Du galo den lz’ourailles 2
8. Suite de pas de sept
9. Je suis soulard voilà ma gloire (archive sonore)
10. Note d’avant-deux : Nouz n’irons pus céz Jean Pitao (archive sonore)
11. Suite d’avant-deux au violon
12. Mon père m’a donné un étang, le vent vire…
13. Tu ris, tu ris bergère (La fougère)
14. La Drôlette (Derrière chez mon père…)
15. Dans la prison de Nantes (archive sonore)
16. Suite de dauvergnes
17. Du galo den lz’ourailles 3
18. Le rossignol y chante (archive sonore)
19. La violette (Le f’ras-tu comme ton père mon p’tit gâr ?)
20. Marguerite elle est malade
21. Suite de polkas piquées (archive sonore)
22. Charmante beauté que j’adore
23. Chants de conscrits
24. Ma chère amie, mon aimable beauté
25. Suite de mazurkas (archive sonore)
26. À Paris sur les p’tits ponts
27. Suite d’aéroplanes
28. Du galo den lz’ourailles 4
29. Polka piquée double (T’y marie pas !)
30. Noël né (archive sonore)
31. Suite d’avant-deux
32. Mon père me dit souvent
33. Du galo den lz’ourailles 5

En vente dès à présent auprès de :
Dastum – 02 99 30 91 00 / vpc@dastum.bzh
La granjagoul – A commander par courriel à l’adresse contact@lagranjagoul.fr ou sur la page Facebook.
Disponible également au local à Parcé, 2 ter rue de la Bascule, en période d’ouverture. Contact : 02 99 95 37 99.

Dans les bacs à partir de mi-janvier (distribution Coop Breizh).


Partagez cet article :


Connaissez-vous Atlantyka ? C’est un trio breton de rock d’expression francophone aux influences rock et coloré par la voix puissante et grave du chanteur. Atlantyka c’est forger au fil du temps une véritable expérience scénique avec plus de 1000 concerts partout en France.

 
 
L’histoire commence en 1993 avec le guitariste-chanteur Yves-Alain Le Goff entouré du bassiste Olivier Hervieux et du batteur Fabien Cherbonnel.
Le groupe déborde d’énergie et enchaîne plus d’un millier de concerts. L’usure du temps et la routine n’est pas pour ce trio de passionné. Le groupe garde toujours la même envie de jouer et de partager avec le public.

Savez-vous que Atlantyka vient de la chanson du même nom qui mêle l’Atlantide et la Ville d’Ys (une histoire bien connue de Ouessant à Clisson, mais que le mond entier nous envie).

Dans les textes, vous serez invités au voyage, au rêve, à l’Amour, mais aussi à un flirt avec la solitude… Mais surtout, Atlantyka est un groupe de Bretagne et vous y retrouverez tout le charme de notre pays. Un peu de magie, d’alcool et une vision ou il y a plus de vertes prairies que de béton. 

Le groupe vient de sortir son tout nouveau clip, à écouter et voir d’urgence.
Et si en plus vous le partagez, cela sera une bonne manière de dire “Merci Atlantyka” 

Pour suivre le groupe : 
Youtube : Atlantyka
Facebook : Atlantyka
Site Internet : Atlantyka


Partagez cet article :


L’ex groupe rennais culte “Marquis de Sade” a du annuler ses concerts comme tout le monde du spectacle, pour cause de “crise sanitaire”. Le groupe renommé “Marquis” devait jouer aux Trans Musicales de Rennes. Un triste coup du sort pour ce groupe qui aime tant jouer sur ses terres. Mais, Marquis pense à ses fans et ne lâche rien, le groupe sort un single, annonce d’un album. Marquis a également annoncé préparer une tournée.

Marc Darcel, le guitariste et membre fondateur du groupe a expliquer que le groupe a changé de nom à la suite de la disparition de Philippe Pascal en septembre 2019…

Le nouveau titre s’appelle : European Psycho . On y découvre la voix de Simon Mathieu, le chanteur belge qui a rejoint la formation. Il interprétera 8 des 13 prochains titres.
Quelques “guests” feront une apparition, notamment Etienne Daho (qui doit beaucoup à la ville de Rennes) et Christian Dargelos.

Le nouvel album devrait être disponible en février 2021.


Partagez cet article :


La chanteuse Mirthe, c’est avant tout une voix. Originaire de Trémorel, voilà quelques années que l’artiste enchaîne les scènes en proposant un mélange rien qu’à elle de reprises, d’adaptations et de compositions.
C’est maintenant officiel, Mirthe vous propose son premier EP 6 titres. Il a pour nom ‘Éclosion’ !
Mirthe est la muse de Rémy Verneuil les compositions musicales ont été réalisées à deux mains, Mirthe et Rémy. Deux des textes ont été écrits par Rémy en mode solo et les autres sont le produit d’une co-écriture avec Mirthe.
Mirthe, en musicienne chevronnée, a fait les arrangements guitares.

 

 

Les deux artistes travaillent donc ensemble pour nous offrir une série de titres qui vous invitent au voyage. 6 titres tout en français le tout présenter dans une belle pochette, elle aussi réalisée par Rémy.

L’opus est en vente lors des concerts à venir : Cancale 35 (le 3 et peut-être aussi le 4 octobre), Caurel 22 (le 17 octobre),… .

 

Petite note de Rémy Verneuil : “Précisions : il s’agit d’un album (EP 6 titres) rien qu’au chant et à la guitare (ah, j’oublie le sifflement!…). Plus précisément, pour les curieux et les connaisseurs, des guitares Lag, les Winter, Spring, Autumn et … summer, dans le désordre.”

Si vous ne souhaitez pas attendre jusque là pour vous procurer “Eclosion”, vous pouvez commander directement auprès de Mirthe sur la page Facebook : Mirthe.musique

ou bien par exemple sur un des sites qui propose l’EP à la vente comme : 
https://fr.shopping.rakuten.com/…/eclosion-compositions…
Enfin, nous vous invitons à découvrir “Eclosion” sur les plateformes de streaming officielles comme Deezer ou Spotify
https://www.deezer.com/fr/artist/55613382
 
Voici une superbe reprise de Mirthe. Un grand classique de Kt Tunstall

 


Partagez cet article :


Avec ce nouvel opus, Gilles Servat et ses musiciens souhaitent surprendre le public avec cet enregistrement sincère et généreux qui a pour objectif d’émouvoir sa fidèle audience et d’en séduire une nouvelle…

Cd Album Gilles Servat - A cordes déployées

Gilles Servat, né le  à Tarbes, est un auteur-compositeur-interprète, ardent défenseur de la culture bretonne armoricaine et d’expression bretonne, gallo et française, mais également des autres langues celtiques.

L’artiste est un amoureux des mots, des images et d’une Bretagne forte. Ce poète à tout naturellement trouvé sa place dans le monde musical breton avec des titres fort comme “La blanche hermine”, “La route de Kemper”, “Je dors en Bretagne ce soir”, “Langues minoritaires”…..


En cet été 2020, l’homme nous revient avec 3 inédits et 8 reprises complètement réarrangées pour trio classique. Ce nouvel album marque un renouvellement étonnant dans la carrière de Gilles Servat qui impressionne toujours autant après 50 ans de scène !

Pour écouter et acheter, c’est ici :
Deezer, YouTube, CoopBreizh

#Bretagne #Breizh #Musique


Partagez cet article :


Aujourd’hui, il y a une tempête en Bretagne, “La buffe hardi” comme diraient nos locuteurs gallo 😉
Voici donc une chanson de circonstance, d’un artiste breton évidemment.

Soldat Louis - Quelques nouvelles du frontSoldat Louis – Du Vent (Extrait de “Quelques nouvelles du front” 2018)
http://soldatlouis.com/


Partagez cet article :


Podcasts :

  • BBC – Saint-Thélo
    Lecture Pause
  • MPC – Le serraije a Plleumaogat
    Lecture Pause
  • BFF – Sportives
    Lecture Pause
  • MPC – Estacion de Ski
    Lecture Pause
  • BFF – Les peintres
    Lecture Pause