On Air

cover art

Podcast BBC – 10 anecdotes sur Loudéac

BBC – 10 anecdotes sur Loudéac

Lecture Pause
Le 26 juin 2020
Posté par Billigradio le 26 juin, 2020 dans

Bonjour et bienvenu pour une nouvelle balade patrimoniale en Bretagne-Centre sur 10 anecdotes de Loudéac !

Anecdote n°1 : Les premiers établissements humains de la commune remontent à la préhistoire et plus
particulièrement au Néolithique. En effet, on retrouve en 1959 à Saint-Bugan des haches à douilles
datant de -2500 avant notre ère !

Anecdote n°2 : Connaissez-vous l’histoire des trois croix ? En 1591 s’est tenu un combat sanglant lors
des guerres de religion. Sur ce champ de bataille furent dressées les « Trois Croix », rue Anatole le
Braz. Une croix centrale, en granite est posée sur un soubassement galbé. Elle est encadrée de deux
croix en bois avec un soubassement en pierre de schiste. Un ancien dicton local y est associé : « qui
vivra, verra, les trois croix au milieu d’Loudia ».

Anecdote n°3 : Au Boulevard des Priteaux, se trouve le lavoir du même nom. Construit au 19e siècle, il
est alimenté par trois fontaines. Les habitants le fréquentent régulièrement jusqu’à la seconde guerre
mondiale. Contrairement aux idées reçues, on s’y rendait principalement pour y rincer le linge et non
pour le laver. Comme le lavage ne consommait que quelques seaux d’eau, il pouvait avoir lieu dans les
habitations ou les buanderies. Le rinçage, lui, nécessitait de grandes quantités d’eau claire, uniquement
disponible dans les cours d’eau ou les sources. C’est pour cela qu’il existe des lavoirs avec plusieurs
bassins. Celui des Priteaux, restauré en 2009 par la commune est un bel exemple de ce patrimoine.

Anecdote n°4 : Saviez-vous que le premier numéro de l’ancêtre du courrier Indépendant paru en Mars
1849 ? A l’époque, il se fait l’écho de la misère des tisserands à la suite de la chute des productions de
toiles de lin.

Anecdote n°5 : En 1864 est créée l’éolienne située près du rond-point du général de Gaulle. C’est un
don de Monsieur de Janzé à la ville. Elle renferme un puits creusé à plus de 20m de profondeur. Il
alimente le château d’eau maçonné en moellons schisteux de Trévé. L’énergie du vent était récupérée
par un moulin placé sur le toit, aujourd’hui disparu. Par la suite, elle referme la sirène des pompiers de la
ville.

Anecdote n°6 : Vous vous demandez peut-être depuis quand la Passion du Christ est représentée à
Loudéac ? Et bien la première pièce est jouée en 1914 ! Le manuscrit original date de 1913 et fut écrit
par l’Abbé Robin. Traditionnellement, la pièce s’inspire du théâtre populaire religieux du Moyen-Age.
Cette forme est totalement renouvelée de nos jours.

Anecdote n°7 : Au début du XXème siècle nait l’aviation et c’est en 1912 que l’hippodrome de Calouët
accueille l’une première fête aérienne organisée dans la France entière.
Anecdote n°8 : Saviez-vous que la 1ere maison médicale de France fut construite à Loudéac par les Dt
Lebranchu et Cordier en 1954 ? Elle fut d’abord située rue de la Chèze, puis rue des Ecoles.

Anecdote n°9 : Entre 1969 et 1976, un remembrement des terres a profondément modifié la campagne
loudéacienne. Avant celui-ci, nous comptions 12 084 parcelles sur le territoire. Ce nombre fut réduit à 2
143 soit un arasement de plus de 695 km de talus.

Anecdote n°10 : Vous êtes-vous déjà intéressé aux noms de lieux ? « Mon caprice » tout d’abord, aurait
été donné par un individu nommé le Baron. Il décida d’ériger une étrange construction dans la
campagne loudéacienne. Les curieux lui demandèrent comment il allait nommer ce lieu et pour toute
réponse, il n’utilisa que deux mots : « Mon caprice ».
Intéressons-nous maintenant à la Butte-aux-Bretons. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, La
Butte-aux-bretons ne doit pas son nom aux gaulois mais provient très certainement du nom de famille
« Le Breton » dont plusieurs membres ont dû résider sur la butte.

Les 10 anecdotes sont terminées mais on se retrouve bientôt pour une nouvelle balade patrimoniale en
Bretagne Centre !