On Air

cover art

Podcast Arthur Enaud

Arthur Enaud

Lecture Pause
Le 24 avril 2020
Posté par Billigradio le 24 avril, 2020 dans

Bonjour et bienvenu pour une nouvelle balade patrimoniale sur les traces d’Arthur Enaud. Rare sont ceux qui connaissent ce personnage pourtant emblématique du territoire Loudéacien.

Né en 1847 à #Bignan dans le #Morbihan, Arthur est élevé à #Loudéac par son oncle et sa tante. Après des études de droit, il devient avoué – autrement dit juriste – au tribunal.

A 23 ans, en 1870, il est appelé à la guerre en tant que lieutenant de l’armée mobile des Bretons des Côtes du Nord.
7 ans plus tard, il devient trésorier du comice agricole de Loudéac. Sa tâche est notamment de promouvoir le canton. En 1879, il fonde une société de courses hippiques. Un an après, il organise les premiers jeux. Depuis cette date, il s’attachera à développer l’élevage et les courses sur le territoire. L’hippodrome de Calouët est alors l’un des plus importants de l’Ouest, perpétuant une longue tradition d’élevage des chevaux par les ducs de Rohan.
En 1898, en remerciement de son investissement pour la commune, les loudéaciens, l’élisent conseiller départemental.
A 60 ans, en 1907, il marquera la ville de sa passion, la chasse, en créant le premier Club de l’épagneul breton. Pour cela, il réunit autour de lui un groupe de chasseurs avec lesquels il va faire la promotion de cet animal.

Arthur Enaud décède en 1929.
Il laisse derrière lui deux traces remarquables :
– Un buste en granit et bronze réalisé par le sculpteur Elie Le Goff et visible à l’Hippodrome
– Ainsi qu’une demeure, Rue de Moncontour, non loin du Foyer Municipal. Cette maison fût construite en 1804 par les producteurs de toiles de lin. Elle s’organisait en 2 parties, la partie vers la rue – occupée par les propriétaires – et celle vers la cour, par les domestiques. Dès les années 1900, la maison est achetée par Arthur Enaud qui lui donne son nom. 100 ans plus tard, la municipalité en devient propriétaire avec l’envie de la rénover pour y accueillir des actions culturelles.

A bientôt pour une nouvelle balade en Bretagne Centre !

Auteur : Hélène pour le Cac Sud 22