maitie pa creyabl point de cheripe pour les perzents de la noue cadeaux noel BRETAGNE bzh gallo galo breton Bretagne langue billigradio

Point de chéripè pour les perzents de la Noué

Maitië Pa Creyabl'
Maitië Pa Creyabl'
Point de chéripè pour les perzents de la Noué
/

Bone arive a tertout pour notr passéy maitië pa creyabl’

N’i a pus ren qe qheuqes jous pou terouer tous les perzents a ofri a la Noué ! É… Maitië pa creyabl… pour qe votr cervao se turluchone point trop, mézë c’ét d’avair fiance den les siençous.  Ene manière pareil come ene aotr q’i sont a dire, pour metr la chance su vous e de oint s’erreurer !

maitie pa creyabl point de cheripe pour les perzents de la noue cadeaux noel BRETAGNE bzh gallo galo breton Bretagne langue billigradio

Vaila don 5 sonjéys q’il ont bani den les journiaos a sourfin de deneuzer le monde tabutës raport ao sujit-la.

Pour avair pus fort d’emais c’ét de sonjer permier den « avantaijer ene assaiyaije ». Pareme, un tiqhet de sonerie, cours de qhézine, alivetéys en dehô come saoter en parachute, fere du batè… Le perzent-la montr a c’tu-la qi le recepe qe vous le qeneussez ben, qe v’avez a qheur de li doner du pllézi. Vla don du haite qen il ouvr le perzent meins ao parsu qen i fét l’alivetéy.

La deûzieme idéy c’ét d’ofri du cai serviabl’ e q’ét pour durer. Pareme ene cafiere ou des ecoutouers. La persone o ça qheurüe vra qhuerüe su le cai-la raport q’ol a de s’en servi châqe jou e qe châqe fai il ara den sa souvenance le sien qi le li ofri.

Pour fere pllézi, les siençous i dizent en pus d’ela de sonjer a demander ene roléy de perzents. Je sonje qe vle l’idéy qe je treu la pus maitië pas creyabl’ raport qe j’éme mai y-étr surprinze. Meins dame, si la persone a ecrit des sonjéys su la roléy-la, ça li fera forcénement pllézi.

La qaterième idéy, c’ét de point ofri un perzent qi douneraet du chéripè a c’tu-la qi l’erceipe. Pareme, meillou c’ét d’ofri un souper a l’otele cotë son otë qe la lein. Ou core ofri du cai come de la tecnologie ben trop dusse a mener.

E pour metr bout a fin, faot point se senti cojë de clapoter de trop. Le priz n’emaye point le monde. Il lou en chaot ben pus fort de se dire qe vous sonjez den li.

Bon, c’ét tout come maitië pas creyabl’ de se fighurer q’ét des siençous q’ouvraijitent su le sujit-la meins n’i a vantiés ben qheuqes veritës a garder. Je sonje mai qe le pus conseqent ee le pus haitant pour les deûz ét qe qen vous ofrez le perzent, c’ét le qheur qi caoze.

A la semene perchaine pour ene aotr passéy maitië pas creyabl su Billigradio.