maitie pa creyabl le monde sont a s entr batr bagarre match rugby all backs martinique gouadeloupe bzh gallo galo breton Bretagne langue billigradio

Le monde sont a s’entr-batr

Maitië Pa Creyabl'
Maitië Pa Creyabl'
Le monde sont a s'entr-batr
/

N’i a-ti core du cai Maitië pâ creyabl qi s’erive den le monde les jous-li. Come de sûr e de ben entendu, je vous dis « Dame vér, mon cher monde ! »

Les darains jous, je devizaes o de la coterie su les Indiens qi sont a s’entr-batr o de la bouzée de vache raport qe ça seraet bon pour le portement, les ameriqhains qi yeûs, font des echafourées o des frites de naijerie, les Espagnols o des tomates. Tout ela taet vra drole e Maitië pa creyabl !

maitie pa creyabl le monde son a s entr bigner bagarre match rugby all backs martinique gouadeloupe bzh gallo galo breton Bretagne langue billigradio

Meins dame, n’i a core pu fort Maitië pa creyabl qen je runjons ben. C’ét-ti qe le monde savent pû s’entr-caozer ?

C’ét-ti q’i peuvent pu s’entr-endurer ? C’ét-ti qe le monde en sont soûs e rebatus de l’afére du coronabourier e du manqe de libertë e des injustices ?

Meins les darains jous i fut core mençion d’hardiment de monde qi sont a s’entr-bigner, a s’entr-couemer pour de vra la fai-la. Pareme en Gouadeloupe e en Martiniqe, c’ét la penelle ! I mettent a bâs depeis pu de deûz semenes den les qemerces, les entreprinzes e i sont den le mitan d’erchigneries tapoueres vra tapoueres. A sourfin qe de mettr la garçaille en suretë, les ecoles sont cllozes e les demeurants sont cojës de point dehôri s’il ont point afere. Den qheuqes endrets, les siens qi sont a erchigner empozent de toutes les manières és vouétures d’aler.

Pour dire vif, I sont gamës vra gamës contr le pâsse e le vaxin meins etout I degrignent su lou condicions de vie.

De la secousse, mai qi sës pâs-meins vra degrignouze su l’esport den la Teled’vizouere, je sonje qe j’ë prinz ben du pllézi a ergarder le machte de rucbi France/Nouvielle-Zelande. Pour dire la veritë vraie, j’ergardis un ecourti tout come. V’alez me dire qe c’ét core des echafourées. E vra qe den l’esport-la i s’entr-calotent si bel e si ben qe ben des fais le departou ét den l’oblije de les separti.

Meins c’ét den le jeu. Aloure le 20 novembre l’eqhipe de France s’en chevit contre ene eqhipe vra de la qeneûe : les All-Blacks. Point jameins depeis 12 ans, j’avions vû ene haitance de méme. La France ramenit la potée par 40 a 25 devant les All-Blacks, ene gagnance maitië pa creyabl devant ene eqhipe qi mène les jeous du monde a yétr ben nozou ao parsu qen i font lou haka.

Core pu maitië pa creyabl, c’ét qe j’avons eû doubl-jouae raport qe l’eqhipe femelline gagnit la pouche etout 29 a 7 devant La Nouvielle-Zelande.

Vla don deûz istouéres Maitië pa creyables eyou qe le monde sont a se piller meins yeune ét la penelle du monde ét l’aotr ét ene haitance pour sitant de monde !

A bétôt en ene aotr istouére maitië pâ creyabl su BilligRadio.