On Air

cover art

Dans l'actualité : LGDV : La Basse-sézon

LGDV : La Basse-sézon

Posté par Billigradio le 6 décembre, 2019 dans Acutalités, Ecologie, Gallo / Galo, Magazine

Vene-la le temp eyou qe les bouéz se défeuillent. Qe les fruts parème les nozilles, les châtagnes, les nouës font le pllézi des garçailles parail come des grands.
Vene-la le temp eyou q’nan se pouille d’o des hardes chaodes ben chaodes du bout du pai du dessu d’la téte diq’ao bout des deis de piës raport ao fréte é ao temp mouillaçou de notr Bertègn.
Vene-la le temp eyou le monde sont en paine* de cai qi vont fère pour les fêtes du bout de l’aney. N-i a yeûz qi font ene aguerouye d’o lou jens o ben des amins, é pés n-i a le monde qi chouézissent d’aler a vacancer pour mener le drao par-sou les cocotiers.
Meins surtout, vene-la le temp eyou qe le monde vont aler cèz le gherissou raport q’yun a du mâ a sa gargate, l’aotr a du mâ a sa téte o core n-i a sti-la qi va attraper la ghripe o li qi a ene gheripète.
Vene-la don la Basse sézon é sa lotie* de bounes é de futantes* nouvelles.

N-i a l’espouèr qi n’i ara un jou un petit de neije pour se servi ene fai de temp de la luje q’nan avaet ajetë en câs qi n-i araet tant qe tant de neije. Meins ol a pas jameins servi. N-i a le pllézi de se déjouqer é de mirer le paiz berton bllanc ben bllanc cant qe le matin, le frét fét aler olva le merqhure du termomètr. Den l’ôtë, n-i a tenant un bon é boudet chaod pour lère par devant la couézeye si qe dehô n-i a ene aparessence du temp ben pignouze.
Et pés, je sës pouint pour vous, meins n-i a du jeu* etout, sti-la de se pouiller d’o des hardes d’amains* é doûjeres*. ‘Et vra haitant.

Meins, come su une pièce de yun nuros, n-i a un aotr bonome.
La Basse-sézon cant qi fét fréte, i faot se dénijer un petit pus tôt raport qi faot grabaer* la groe qi n-i a su la chârte. Maitunes fais, je dehorons en hardes de net, d’o un manté, des solérs, qhoqefai les deuz piës point parails , é den le matin guerouë, nous vene-la parti a cour diq’a la chârte pour la mettr ao roule*. Pés, i faot s’en r’tourner diq’a l’ôtë pour roucher son déjun.
La ét pouint un temp eyou qe je somes vra biao.

La Basse-sézon ét un perzent etout. Dam sia, un perzent pour l’enterprinze EDF raport qi faot chaofer l’ôtë. ‘ét pés, châqe aney ét un petit pus coûtaijeûz. +4 du cent en janvier, +5 du cent ao mouez de Mâ, + 3 du cent pour le permier jou de Juillet é +2% pour le mouez de Délère. La n’ét pus le erchaofement du temp, meins ‘ét la lettr a payer* qi fllame*.

D’assent o pouint, la Basse sézon ét obllijë. Il ét pouint possibl de fère un arrétâ ao mouez d’Octobr é de repijonë* en Avri.
Alours, perfitez ben du pllézi q’enqhuze* la sézon-là, raport q’en vayant le bon cotë, l’aotr nous fét meins de mâ.

Motier :
Êtr en paine = se demander
Un lot = ene lotie
Futant = fâcheux
Avair du jeu = avoir de la joie
D’amain = Confortable
Doûjer = soyeux
Grabaler = gratter
Mettr ao roule = démarrer
Lettr a payer = facture
Fllamer = flamber
Repijoner = reprendre
Enqhuzer = proposer


Partager cet article :