• cover art

Votre choix dans l'agenda : Tertous a veloce, Le galo ét a la noce !

Tertous a veloce 2019 – Parcours à vélo du 1-30 avril 2019 en 35-22-56
Entre des signataires de la charte du gallo « Dame yan, dame ver »
Tertous a veloce, Le galo ét a la noce !
Lundi 1 et Mardi 2 – Bazouges la Pérouse (35) : atelier Film en gallo et rencontre à la mairie.
Mardi 2 et mercredi 3 – Lanrigan(35) : veillée, apéro-collectage, goûter conté
Samedi 6 – Mairie de Parcé(35) : conte lors de la signature de la charte.
Dimanche 7 – La ferme d’Antan de Plédéliac (22) : contes lors de l’ouverture de la saison
Vendredi 12 – Coetmieux (22) : veillée
Samedi 13 – Coetmieux (22) : Balade contée et pique-nique.
Samedi 13 – Landéhen (22) : Contes lors de choco’lanta
Lundi 15 – Langouët (35) : Bulles de gallos et goûter
Mardi 23 – Montauban de Bretagne(35) : Repas-café gallo Maison Héléna
Mardi 23 – St Senoux(35) : Chants et contes gallos avec la chorale des Ptits Lézarts
Mercredi 24 – St Senoux (35) : Café pain beurre et contes à la médiathèque
Dimanche 28 – Rochefort en terre (56) : La boutique d’ Arz -contes et chants
Lundi 29 – Sérent (56): Veillée
Mardi 30 – Sérent (56): Emission Plum’fm : 12h-13h et pique-nique en gallo
Mardi 30 – La Prenessaye (22) : Veillée de contes et chants au bistrot du bourg

Communiqué de presse :
Le vélo, un passeport passe-partout !
L’artiste conteuse, Marie Chiff’mine, roule, cheveux au vent, en chantant en gallo de bourg en ville !
“Tertous a veloce ! ” 500 kms pour le gallo du 1er avril au 30 avril 2019 avec son Guidon Conteur
http://www.mariechiffmine.com/spectacles/guidon-conteur/
Le défi est de relier des communes ou des structures qui ont signé la charte du gallo “Dame yan, dame ver” à vélo : http://institutdugalo.bzh/fr/la-charte/
En voilà une idée pour créer des occasions de se rassembler autour et avec la langue gallèse !
Serait-elle une échappée du tour de France ? Ou une rescapée des langues de France ?
Comme elle n’a pas ses langues dans ses sacoches, la conteuse clame, slame, conte et raconte !
Le gallo prend l’air ! Dame yan, dame ver !
Elle passera à véloce à ………….. le …………….avril 2019 ! Non ? Et bien si !
Entendre des histoires et des chansons, ça vous dit ?

Ensuite, ceux qui ont des vélos la suivent quelques kilomètres…
Mais avant une petite photo du départ par exemple avec les correspondants de la presse locale et des habitants présents ! Pourquoi pas des élus aussi !
Et hop ! Tertous a veloce !
Le galo ét a la noce !

Ben des fais, cant q-i n’i a des espectacls en Galo, des conteries, du tiâtr, des chantous o des dansous de méme, n-i a pas aoqhun qi n’a pouint le pai bllanc.

Hé ho, les jieunes, eyou q’v’êtes don ? La garçaille é lous jens ben sur !
Coment q’on va s’en chevi pour les aqheller ?

Ventiés ben qe pour yeûs, la Bertègn n’ét pouint haitante. Sonjent-t’i qe les riguedaods, la galette saocisse, le gornaire, les parlements é tout le cai qi fét la glorieûzetë du paiz sont pâssës de mode. Ventiés ben qe la fôme le vieû, le rembarer é qe j’arons afère d’ouvri les couézeys pour défumer un petit.
Pour amiéler la jieunesse, i faot aler devres yeùs meins o sont pas fezantes les sienes-là.

V’avez ti du deu pour interluzer les jieunes qi coazent astour-ci ?
En francaez, la doune “j’ai trop l’seum” cant qe le monde a la hinje o ben cant q’i font donjier de qhoqe cai.
N-i a des istouères de “y-êtr un boloss” etou. Li ét sti-la qi saraet un bedouaod, pouint la bète meins ene ome un petit bodiâs, un nunu pari !
Si qe vous n’avez ren comprint c’ét q’aneit le parlement des jieunes francèz é des bertons n’ét pus sti-la de Molière ni d’Etienne de Fougères, meins il ét orinë de Cyril Hanouna é des aotrs qi sont de la qenûe den la bouète a goule.

J’ë den l’idéy qe vous s’rez d’agrë d’o mai, ‘ét su l’Internet qe le parlement des jieunes ét le meins compernabl pari. E core, je caoze de parlement, je sës ben boudet. N-i a des afilonjeys de lettrs come “MDR”  Mort de Rire. “MDR” ét ce qe le monde dizent cant q’i rigolent. Ene amine a mai qi caoze Galo, o tourne “MDR” en DDR, Défuntey De Rire. J’pourons dire “CDR”, Coti De Rire o ben “QDR”, Qerver De Rire etou.

Deden la goule des jieunes n-i a q’un mot aneit… “Selfie”… Si qe tu entr-couéze qhoq’un, tu fés un selfie, tu vais un paizaije tu fés un selfie, tu rouches des pataches ou ben tu vas es qemoditës tu fés core des selfies. Selfie ét un mot à la mode. Meins pouint a la mode de cèz nous come den la chanson, un mot angllèz. Au Québec, le monde ahuchent ëla un “égoportrait”. En Galo, nan pouraet n’en caozer de “saifoto”, “sai-f” en pus court, o ben “qodac-ta-goule”.
Diqe-la, la sembelle ben ézë de caozer jieune.

Eyou qe la va y-êtr dusse, é den la sieûte de la ghimenterie-là, raport q’astour,  un jieune acourci les mots. Il ét niant un petit.
Pus fô qe l’ouvraïje sera a son amain, pus qe le jieune crochera den.
Parème, cant qe je dis “A la perchaine”, pour li, je vaillote.  N-i a trop de lettres a écri o ben a parféter. Pour un jieune, je coaze a la gouléy, i me prend pour un diot raport q’i faot caozer jieune. Je vous le dis mai, mézë i ne faot pouint jamains dire “a la perchaine” meins “perch !”.

Pour de vrai, si qe le monde qi caozent le Galo vouraent qe l’z’aotrs caozent de méme, i ne faot pouint esperer qe les cllâssiers ensegnent es garçailles le parlement den lous ecoles. Il ét de notr’ devair de mettr du Galo den le cai de tous les jous, a la picine, den les estades, den les qëmerces, meins den le limériq é den l’ordrinanderie etou.
Si qe je ne vayons pouint de Galo châq jou, le parlement la ne sert de ren.
E pés i n-i araet pus a espérer de fére erqenêutr le parlement-là raport qe le monde caozeraent tertout le Galo.
N’i a pas a esperer qe les politiqes seijent d’assent pour fére, fésons nous méme. . La ira pus vitement.

Skol Vreizh

Lettre de présentation de la plateforme

Chers amis, mignoned ker

Voilà plusieurs mois qu’au sein de l’association Ar Falz / Skol Vreizh nous nous alarmons de la situation générale de la Bretagne, principalement dans les domaines sociaux, économiques, environnementaux, culturels, linguistiques et politiques.

Il y a plus d’un an, lors de l’Assemblée générale d’octobre 2017 de l’association, a été décidée une publication faisant un état des lieux de la région. L’ouvrage Où va la Bretagne ?, sorti en mai 2018, l’a concrétisé. S’en est suivi, en écho, le 16 novembre dernier à Ploujean-Morlaix, un colloque sur ce thème, lequel a abordé la question des alternatives politiques et économiques à la situation actuelle. Plus de 200 personnes, émanant d’horizons très divers et préoccupées par l’état de notre société bretonne, s’y sont retrouvées et ont débattu. Considérés par certains comme très pessimistes, nos analyses et les propos tenus lors de cette journée ont trouvé tout leur crédit dans l’explosion de la révolte des gilets jaunes, déclenchée quelques jours plus tard. Car, à la différence de beaucoup d’autres analystes, nous avons vu venir cette révolte depuis longtemps. La Bretagne va mal, comme nous le disons depuis des mois, et cela en dépit des apparences, mais surtout son avenir semble bien compromis si nous en restons aux logiques qui actuellement orientent sa destinée.

Aussi, à l’issue de cette journée du 16 novembre, l’association Ar Falz / Skol Vreizh a-t-elle décidé avec d’autres partenaires ou acteurs individuels présents, de lancer un appel à toutes les forces politiques, syndicales et associatives se sentant concernées par l’avenir de la société bretonne, et également aux simples citoyens de ce pays. Cet appel prend la forme d’une plateforme revendicative que vous trouverez ci-jointe, résumant nos constats et les souhaits exprimés lors de cette journée. Nous envisageons de la porter auprès des responsables de la Région et de l’État.

Si l’association Ar Falz / Skol Vreizh n’a pas vocation à conduire un combat politique, elle peut, à travers cette plateforme, susciter l’émergence d’une mobilisation régionale visant à faire enfin de la Bretagne une région majeure, véritable euro-région comme le sont de nombreuses autres régions au sein de l’espace européen. Il y a urgence à mener une telle démarche car, sans elle, notre société risque dans très peu de temps de disparaître en tant que société particulière, reléguée aux rôles subalternes que lui accorderont les logiques économiques de la polarisation et assimilée culturellement par les forces uniformisatrices du marché. La Bretagne, territoire vieux de plus de 1 500 ans, doit continuer d’exister en tant qu’entité spécifique. Il est de notre devoir de la faire vivre et de la projeter dans l’immense mutation sociétale que nous imposent à la fois la mondialisation et la transition climatique dont les effets et les enjeux nécessiteront une profonde adaptation. La Bretagne a la capacité d’affronter de tels défis mais, pour cela, elle doit se mobiliser et assumer des choix qui devront lui être propres.

C’est pourquoi nous vous invitons à venir en débattre lors d’une réunion que nous organisons. Elle se tiendra :

le samedi 12 janvier 2019 à CARHAIX, salle Ti Ar Vro, 6 place des Droits de l’Homme de 10 heures à 17 heures

Nous espérons que vous rejoindrez cet appel et que vous serez présent parmi nous.

Gant hor gwellañ gourc’hemennoù

Evid Burew Ar Falz / Skol Vreizh :

Paolig Combot, prezidant, Jean-René Le Quéau, eil prezidant,
Ar Falz / Skol Vreizh – 41 quai de Léon – 29600 Morlaix
Tél. : 02 98 62 17 20 – skol.vreizh@wanadoo.fr – www.skolvreizh.com

Bretagne Réunie RassemblementChers amis,

Les premiers soutiens viennent d’arriver !
Grâce aux messages envoyés par les militants et sympathisants de la réunification, des Conseillers départementaux nous ont affirmé qu’ils voteraient oui à la réunification !

Suite au dépôt des 100.000 signatures le 27 novembre dernier, Bretagne Réunie s’inquiète fortement des propos de Philippe Grosvalet qui laisse entendre à la presse qu’il  proposerait aux seuls conseillers départementaux de se prononcer si oui ou non la Loire-Atlantique doit réintégrer la région Bretagne.

Nous sommes fermement opposés à cette démarche car :

• elle serait contraire à l’esprit et à la lettre de la loi du 13 août 2004 qui dispose : « …un dixième des électeurs inscrits peuvent demander à ce que soit inscrite à l’ordre du jour de l’assemblée délibérante… l’organisation d’une consultation. (art. L1112-16 du CGCT). Le non- respect de ce texte pourrait vous exposer à des recours contentieux.

• elle serait contraire à la volonté des 100.000 citoyens qui ont signé la pétition en ces termes : « Je demande, en application des articles L1112-15 et suivants du CGCT l’organisation d’une consultation des électeurs de ce département… »

• elle ne serait pas vraiment démocratique : lors des élections de 2015, les membres du conseil départemental, de la majorité comme de l’opposition n’avaient pris aucun engagement programmatique sur le problème des limites régionales. Sur une question de cette importance, ce serait digne et démocratique de s’assurer de la volonté de leurs électeurs, dès lors que la loi le prévoit.

Il y a urgence à convaincre vos conseillers départementaux d’exprimer clairement ce choix, en les interpellant directement. Il faut qu’ils reçoivent chacun des dizaines de courriers postaux ou électroniques.

Pour ce faire, voici une carte vous permettant de contacter vos élus.
Cliquez sur la carte (vous serez redirigés vers le site internet de Bretagne Réunie, sélectionnez votre canton et les coordonnées apparaîtront. Vous trouverez également un modèle de courriel (dans l’onglet Courrier-type) que vous pouvez modifier à votre convenance.

Faites-le très vite s’il vous plait, et faites circuler ce courrier à vos proches, pour qu’ils agissent à leur tour !

Pour la réunification,

Pour les 100.000,

Bretagne Réunie

Des photos de Gilets Jaunes, nous en avons diffusées sur Billigradio, et nous en diffuserons encore. Nous sommes un média indépendant et non subventionné, ni par l’Etat, ni par les annonceurs.
Devant la déferlante des Gilets Jaunes et une mobilisation sans précédant sur Paris et ses colonies, de l’Alsace à la Bretagne en passant par la Réunion, nous avons chercher à savoir combien de Gilets Jaunes s’étaient mobilisés ce samedi 24 novembre 2018.

“Tu dépasses les bornes des limites Maurice !”

Avec l’avènement d’Internet, l’ère des réseaux sociaux, nous pensions trouver facilement une information fiable. Mais en réalité, trouver les bons chiffres est une entreprise cauchemardesque.
Selon la tendance du média qui publie les chiffres, il y avait plus ou moins de participation. Des chiffres allant de 80 000 à 750 000 nous sont parvenus pour la même manifestation sur la même surface et le même jour.
Ainsi, le journal #Libération propose 81 000 personnes sur tout l’hexagone, le journal #20minutes annonce plus de 80 000. Un chiffre confirmé plus tard par le Ministre de l’intérieur (ou inversement)… le syndicat de la Police nationale quant à lui avance le chiffre  750.000 gilets jaunes dans toute la France sur environ 1500 points de blocage.
A noter tout de même que sur une radio, vers 17h, nous avons entendu le chiffre de 24 000 Gilets Jaunes sur toute la France dont 8000 à Paris.

Les médias locaux ne sont pas en reste !

Les journaux locaux ne sont pas d’accord entre eux non plus.
Par exemple sur Loudia (Loudéac de son nom français – 22600), nous avons conclu qu’il devait y avoir entre 800 et 1000 personnes, un nombre conforté par le Courrier Indépendant qui titre “entre 800 et 900 Gilets jaunes”.
Par contre le Ouest-France Loudéac n’en a comptés que 500. Loudéac c’est grand mais de là à perdre près de 50% des manifestants c’est un peu fort.

 

Loudia, capitale bretonne et française du mouvement des Gilets Jaunes ! 🙂

Selon les chiffres donnés par le ministère et la réalité du terrain, livrons nous à une “analyse” digne des plus grands médias.
Jouons, nous aussi, le même jeu que les autres médias qui vous abreuvent de chiffres sans rapport entre eux, tout en vous expliquant qu’il y a corrélation.
Donc si nous prenons les chiffres de 80000 participants sur toute la France et de 800 sur Loudéac, nous pouvons en déduire que Loudéac est le foyer de résistance de lutte des Gilets Jaunes car 1 manifestant sur 100 en France à manifesté à Loudéac.

Cette analyse ou cette “manipulation” vous convient elle ?

Si vous n’êtes pas convaincu, sachez que la superficie de la France est de 643 801 km² et celle de Loudéac est de 80,24 km².
Donc 80 000 manifestants en France sur  643 801 km² cela donne 0,012 manifestants par km² – “quelle faible mobilisation !” – ,
alors qu’à Loudia, 800 manifestants pour 80,64m², nous sommes à 10 manifestants au km² – “un véritable raz-de-marée” – .
Une affluence record qui pourrait bien faire pâlir de jalousie les syndicalistes du monde entier.

Voilà, ceci ne veut absolument rien dire, mais nous aussi nous avons le droit de jouer un peu. Pensez y quand vous achèterez votre journal ou paierez votre redevance télé.

En résumé, n’écoutez pas les chiffres et si vous souhaitez savoir vraiment ce qu’il en est, nous vous invitons à aller voir sur place. Et pour être bien visible, mettez votre gilet jaune (ceci est un message de la sécurité routière) !

 


Partager cet article :

La revue de presse :

Revue de presse :

Les élèves de 1re et terminale inscrits en spécialité théâtre au lycée Saint-Sébastien, qui pratiquent six heures de cours hebdomadaires, ont assisté, mercredi 23 septembre, à la maison pour tous de Penhars, à Quimper, au spectacle Désobéir.Dans cette mise en scène de Julie Berès, quatre…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


Le cercle celtique et son groupe de danseurs, les Korollerien Montroulez, ont, comme l’ensemble des associations, tout stoppé lors du confinement. La reprise se fait malgré tout aujourd’hui mais, bien que l’enthousiasme du groupe soit intact, ses responsables affichent un léger blues.« Malgré…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


À la recherche d’un emploi, confronté à des problèmes, découragé… Les bénévoles du Secours catholique sont là pour aider les personnes à rompre leur isolement et proposent écoute et soutien.Mercredi, l’heure de la rentrée a sonné pour les douze bénévoles, répartis en deux groupes (aides…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


Sophie Denis est à la tête de la maison d’édition Vivre tout simplement, créée en 1998, d’abord pour valoriser des ouvrages de collectifs d’auteurs issus d’ateliers d’écriture.Au fil des ans et des rencontres, Sophie Denis a développé plusieurs collections, véritable valeur ajoutée à une ligne…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


By Maxime LAVENANT.

C’est un charmant domaine de 300 ha, un peu perdu au milieu de la campagne centre bretonne. À Ploërdut (Morbihan), Carole Bogrand et sa famille vivent la vie de château depuis une vingtaine d’années, après avoir acquis celui du Launay.Son mari, qui travaille dans la filière équestre, profite d…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


By Ouest-France.

« Ce serait bien de passer des bons moments sur le court », espérait la Bretonne Clara Burel, 357e joueuse mondiale, avant la rencontre. Voilà qui est chose faite.À 19 ans, elle a en effet réussi ses débuts à Roland-Garros, face à la Néerlandaise Arantxa Rus, en dominant la 67e joueuse mondiale…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


Musiques:

Musiques :

La chanteuse Mirthe, c’est avant tout une voix. Originaire de Trémorel, voilà quelques années que l’artiste enchaîne les scènes en proposant un mélange rien qu’à elle de reprises, d’adaptations et de compositions.
C’est maintenant officiel, Mirthe vous propose son premier EP 6 titres. Il a pour nom ‘Éclosion’ !
Mirthe est la muse de Rémy Verneuil les compositions musicales ont été réalisées à deux mains, Mirthe et Rémy. Deux des textes ont été écrits par Rémy en mode solo et les autres sont le produit d’une co-écriture avec Mirthe.
Mirthe, en musicienne chevronnée, a fait les arrangements guitares.
 
Les deux artistes travaillent donc ensemble pour nous offrir une série de titres qui vous invitent au voyage. 6 titres tout en français le tout présenter dans une belle pochette, elle aussi réalisée par Rémy.

L’opus est en vente lors des concerts à venir : Cancale 35 (le 3 et peut-être aussi le 4 octobre), Caurel 22 (le 17 octobre),… .

Petite note de Rémy Verneuil : “Précisions : il s’agit d’un album (EP 6 titres) rien qu’au chant et à la guitare (ah, j’oublie le sifflement!…). Plus précisément, pour les curieux et les connaisseurs, des guitares Lag, les Winter, Spring, Autumn et … summer, dans le désordre.”

Si vous ne souhaitez pas attendre jusque là pour vous procurer “Eclosion”, vous pouvez commander directement auprès de Mirthe sur la page Facebook : Mirthe.musique

ou bien par exemple sur un des sites qui propose l’EP à la vente comme : 
https://fr.shopping.rakuten.com/…/eclosion-compositions…
Enfin, nous vous invitons à découvrir “Eclosion” sur les plateformes de streaming officielles comme Deezer ou Spotify
https://www.deezer.com/fr/artist/55613382
 
Voici une superbe reprise de Mirthe. Un grand classique de Kt Tunstall

 


Partagez cet article :


Avec ce nouvel opus, Gilles Servat et ses musiciens souhaitent surprendre le public avec cet enregistrement sincère et généreux qui a pour objectif d’émouvoir sa fidèle audience et d’en séduire une nouvelle…

Cd Album Gilles Servat - A cordes déployées

Gilles Servat, né le  à Tarbes, est un auteur-compositeur-interprète, ardent défenseur de la culture bretonne armoricaine et d’expression bretonne, gallo et française, mais également des autres langues celtiques.

L’artiste est un amoureux des mots, des images et d’une Bretagne forte. Ce poète à tout naturellement trouvé sa place dans le monde musical breton avec des titres fort comme “La blanche hermine”, “La route de Kemper”, “Je dors en Bretagne ce soir”, “Langues minoritaires”…..


En cet été 2020, l’homme nous revient avec 3 inédits et 8 reprises complètement réarrangées pour trio classique. Ce nouvel album marque un renouvellement étonnant dans la carrière de Gilles Servat qui impressionne toujours autant après 50 ans de scène !

Pour écouter et acheter, c’est ici :
Deezer, YouTube, CoopBreizh

#Bretagne #Breizh #Musique


Partagez cet article :


Aujourd’hui, il y a une tempête en Bretagne, “La buffe hardi” comme diraient nos locuteurs gallo 😉
Voici donc une chanson de circonstance, d’un artiste breton évidemment.

Soldat Louis - Quelques nouvelles du frontSoldat Louis – Du Vent (Extrait de “Quelques nouvelles du front” 2018)
http://soldatlouis.com/


Partagez cet article :


Bertan Ôbrée, un nom que vous connaissez bien si vous écoutez Billigradio.
Tour à tour chanteur, auteur, collecteur, Bertan est surtout un homme qui aime son pays et les gens qui y vivent.


De l’Institut Chubri jusqu’aux scènes de Bretagne, l’homme, l’artiste est de toutes causes.
Né à Boistrudan (35) en 1967, il déclare s’être intéressé au gallo à l’âge de 16 ans. Depuis il fait parti des noms qui ont insufflé le “renouveau” du gallo en le collectant et en le glissant dans la vie de tous les jours comme sait si bien le faire l’équipe de Chubri et ses différents albums.
Alors : Bon jou d’orine a tai Bertran

 


Partagez cet article :


Le 2nd opus du groupe Acoustic Lady Lande devait sortir le 24 mars dernier lors d’un grand concert à Saint-Brieuc. En attendant que les activités culturelles reprennent, vous pouvez les découvrir en ligne et pourquoi pas vous offrir un petit cadeau en achetant l’album.

Le trio féminin Acoustic LadyLand est né en 2010 de l’envie de faire vivre un répertoire Folk où prédomine l’ambiance nord américaine de la deuxième moitié du XXe siècle. Dans ce mélange des genres s’entrecroisent des covers inspirés du blues au RnB, de la country à l’électro.

Les trois jeunes femmes réadaptent des titres phares, revus et corrigés selon une esthétique qui les caractérise. Après huit années, c’est avec toujours autant d’enthousiasme et d’énergie que Mélina Etna (chant lead), Charlotte Le Calvez (secondes voix, guitare) et Eva Montfort (contrebasse, choeurs) vous présentent ce mélange assumé des époques et des styles, que l’on pourrait percevoir comme un retour aux sources du rock.

 

Vous pouvez aussi retrouver ce trio de charme sur la communauté ZicMeUp


Partagez cet article :


Yelle est un groupe breton de musique électro-pop fondé par la chanteuse homonyme Yelle (Julie Budet) et GrandMarnier (Jean-François Perrier). Un troisième membre, Tepr (Tanguy Destable), rejoint le groupe avant l’enregistrement du premier album.

Le groupe originaire de Saint Brieuc a été découvert sur Internet en 2005, via le réseau social MySpace, Yelle (“Elle” en #gallo) compte trois albums à son actif.
D’abord : Pop Up en 2007, puis Safari Disco Club en 2011 et enfin, Complètement fou sorti en  2014. 
Le groupe aime la scène et a déjà donné plus de 300 concerts en Europe et aux USA.

En ce temps de confinement, voici l’occasion rêvée de faire un cadeau aux fans du groupe avec un superbe extrait de l’album à venir.


Partagez cet article :


Podcasts :

  • La Rigole d’Hilvern
    Lecture Pause
  • BBC – 10 anecdotes sur Loudéac
    Lecture Pause
  • L’hôpital de Loudéac
    Lecture Pause
  • Arthur Enaud
    Lecture Pause
  • Loudéac, le quartier de la gare
    Lecture Pause