• cover art

Votre choix dans l'agenda : Bretagne : Revue de Presse 4 décembre 2017

#Bretagne : Voici votre Revue de Presse de ce lundi 4 décembre 2017.
L’indépendance à plusieurs stades est à l’honneur dans la presse bretonne.

Revue de presse BretagneL’ABP revient ce matin sur les élections en #Corse. La liste Pè a Corsica (Pour la Corse), qui rassemble les autonomistes de Gilles Simeoni et des indépendantistes de Jean-Guy Talamoni, est arrivée largement en tête du premier tour des élections territoriales en Corse, hier, dimanche 3 décembre, avec 45,36 % des voix. Les partis jacobins arrivent loin derrière avec 12,77% pour les Républicains et 11,26% pour En Marche.
Le Front National s’éteint peu à peu avec seulement 3.28% et le PS à disparu. La seule liste de gauche était celle des Insoumis.

 

Pendant ce temps là, le Ouest France s’intéresse à l’ouverture de la pêche à la coquille. Le gisement de Saint-Malo a ouvert ce lundi 4 décembre, à 8 h, pour la pêche à la coquille saint-jacques. La campagne se présente bien pour les 83 bateaux qui ont pris leurs licences.

Sur France Bleu ce matin on parle de cyber communication. Les gendarmes sont aussi sur Facebook ! En Ille et Vilaine, le groupement publie chaque jour des articles pour relayer les campagnes de prévention et de recrutement, mais aussi pour donner des informations sur les affaires résolues ou des avis de recherche pour les personnes disparues. Chaque département est équipé de page Facebook pour être au plus proche du citoyen.

Sur le site Actu.fr, on y trouve toujours pas mal d’articles sympa. L’occasion d’aller dans le Finistère ou pendant près de 10 jours, l’entreprise Bolloré va expérimenter un bus 100% électrique.
Son autonomie est d’environ 200 km, lui permettant de circuler toute une journée.
Pour Brest Métropole, cette action s’inscrit dans sa politique de transport public comme le TRAM ou le très controversé téléphérique.

L’actualité ce matin nous propose donc le grand écart dans le domaine de l’ #autonomie, qu’elle soit dans la politique ou dans le transport.

#Indépendance #Energie #Pêche

Enercoop électricité renouvelableUn communiqué de presse de Enercoop nous propose de suivre l’aventure de 8 lycées publics alimentés en électricité 100% renouvelable.
De Loudia à Brest en passant par Lorient ou Pontivy, ces établissements sont reliés au projet Enercoop et s’approvisionne auprès de 130 producteurs d’électricité renouvelable qu’ils soient hydraulique, éolien, photovoltaïque ou biomasse.
Ces contrats permettent la traçabilité financière et l’argent de la facture rémunère directement les producteurs.

 

Communiqué de presse

Région Bretagne : 8 lycées publics alimentés en électricité 100 % renouvelable
Rennes, le 20 novembre. Brest, Lorient, Loudéac, Pontivy, Port-Louis, Rennes, Redon, … Autant de villes dont certains des lycées sont désormais alimentés en électricité renouvelable, depuis le 1er novembre dernier. Ce sont les premiers établissements de la région à contractualiser avec le pionnier de l’énergie renouvelable, Enercoop.

Un marché public
D’une durée du marché 24 mois, ce marché attribué à Enercoop, traduit la volonté de la Région Bretagne, propriétaire et responsable des 116 lycées publics du territoire, concernant la fourniture en électricité renouvelable.

Huit lycées alimentés
Les lycées Amiral Ronarc’h à Brest, Marie Le Franc à Lorient, Fulgence Bienvenüe à Loudéac, le Blavet à Pontivy, Julien Crozet à Port-Louis et deux lycées de Rennes (Mendès-France et Joliot-Curie) sont désormais alimentés en électricité 100 % renouvelable. « Nous sommes très heureux de compter la Région Bretagne parmi nos clients : cela montre que les collectivités deviennent actrices de la transition énergétique et font des choix en ce sens », annonce Nicolas Debray, Directeur d’Enercoop Bretagne.

Le projet Enercoop
Enercoop s’approvisionne en contrat direct auprès de 130 producteurs d’électricité renouvelable (hydraulique, éolien, photovoltaïque, biomasse). Ces contrats permettent la traçabilité financière : l’argent de la facture rémunère directement les producteurs. Issu du mouvement de l’Économie Sociale et Solidaire, Enercoop est un réseau décentralisé de coopératives locales qui remettent l’humain au cœur du projet, et non le capital. Depuis 12 ans, Enercoop remet le sujet de l’énergie dans la main des citoyens.
En Bretagne, consommateurs, producteurs, salariés, collectivités décident ensemble des orientations stratégiques de la coopérative locale. Toute personne physique ou morale qui le souhaite peut intégrer le sociétariat afin de participer pleinement aux décisions.

À propos de la Région Bretagne
La Région Bretagne, dont le territoire est largement dépendant en matière de fourniture d’électricité, a fait de la transition énergétique une priorité. Résolument engagée dans cette voie, à travers sa propre COP régionale, la collectivité s’appuie sur 3 piliers pour réduire sa fragilité énergétique : sécurisation des approvisionnements, production d’énergies renouvelables et maîtrise des consommations.
Dans les 116 lycées publics dont elle a la charge, cette priorité s’applique pleinement : responsable du bâti et des installations techniques, la Région engage des travaux de construction ou rénovation visant à isoler et ventiler davantage les locaux, notamment grâce à l’utilisation d’éco-matériaux. En lien avec les équipes enseignantes et les agents d’entretien, il est aussi préconisé d’inciter les élèves et toutes les communautés éducatives à adopter des comportements économes en matière de chauffage et d’électricité.
La fourniture de 8 établissements en électricité d’origine 100% renouvelable s’inscrit donc parfaitement dans cette démarche globale. Conformément aux objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, la Région amplifiera son action dans ce domaine en adoptant, fin 2018, un plan énergie lycées.

À propos d’Enercoop
Enercoop est un fournisseur d’électricité 100 % renouvelable et coopérative ayant une logique de circuit court. Depuis sa création en 2005, il a pour mission de promouvoir et développer les énergies renouvelables, d’inciter à la maîtrise de la consommation d’énergie et de favoriser l’appropriation
citoyenne de la question énergétique. Enercoop propose une offre de fourniture d’électricité basée sur un approvisionnement direct auprès de
producteurs d’énergies renouvelables et développe des outils de maîtrise de la demande d’électricité.
Composé de 10 coopératives, le réseau Enercoop s’organise sur les principes d’une gouvernance partagée, transparente et démocratique qui accompagne des projets citoyens durables, dans les territoires. Au 1er septembre 2017, avec 50 000 clients, 27 000 sociétaires, 130 producteurs et 150 salariés, le réseau des coopératives Enercoop actionne actuellement un changement d’échelle, pour construire, par tous et pour tous, un nouveau paysage énergétique.
http://www.enercoop.fr/

#énergie #électricité #Enercoop

Voici votre Revue de Presse pour ce 22 novembre 2017 en Bretagne

C’est ca la France

France 3 revient sur les Restos du Coeurs qui ouvrent leur saison hivernale. En 2016, plus de 36.000 personnes avaient été accueillies en Bretagne, chiffre qui tend à augmenter. (lire la suite)

Lobbying sous condition

Alors qu’on parle de transition énergétique à tout bout de champs, Ouest France nous livre un article sur les victimes des essais nucléaires.
Revue de presse BretagneHier, mardi 21 novembre, la cour administrative d’appel de Nantes a étudié le dossier de 25 victimes d’essais nucléaires, venant de Nantes, Rennes et Caen. Le rapporteur public soutient leur demande. Une décision sera rendu dans 15 jours.
Ces vétérans estiment que les maladies dont ils souffrent ou ont pu souffrir (des cancers dans la grande majorité des cas) sont liées à leur présence au Sahara ou en Polynésie française entre les années 1960 et 1996.
Cet article est donc l’occasion de se demander si les Centrales nucléaires vieillissantes de notre territoire, des déchets qui resteront actifs pendant 4,5 milliard d’années est vraiment une solution pour sauver la planète dans une transition énergétique.
A noter également qu’en hiver, lorsque les gens se chauffent, nous frôlons chaque année la pénurie d’électricité. Comment allons nous faire avec 50, 10 ou même 1% du parc automobile qui deviendrait voiture électrique ?
La seule réponse à un entêtement de l’Etat pour transiter aussi vite se trouve sûrement dans les poignées de mains complices serrées entre les hommes publiques et les producteurs d’énergies. (lire la suite)

Tourisme

Dans le Télégramme soir sur Internet, nous pouvons découvrir le clip d’un passionné qui veut séduire la Chine avec sa chanson “J’aime la Bretagne”.
Dantès Dai Liang, c’est un Breton installé en Chine qui a composé en mandarin une ode à la Bretagne : “Wo ai Bulientani” (“J’aime la Bretagne”). Lorsqu’il est venu filmer son clip il y a quelques mois, il a déclaré que “ Ce qu’on filme, ça fait carte postale pour ceux qui connaissent. Pour ceux qui ne connaissent pas, ni la Bretagne voire même la France, c’est exotique ». Biniou, bombarde, costumes, crêpes, langoustines, bateaux de pêche, plages… Tous les ingrédients d’une Bretagne folklorique sont là. L’artiste souhaite que ce film soit « repris par les offices de tourisme comme un objet de promotion du territoire, une carte de visite à destination des Chinois ». (lire la suite)

On reste dans le tourisme et avec le Télégramme qui se pose la question de l’image que renvoie la Bretagne dans le monde touristique. Faut-il craindre ou espérer une marée de touristes américains sur les îles bretonnes l’été prochain ? La célèbre chaîne d’infos américaine CNN vient de dresser un portrait élogieux du patrimoine insulaire de la région. Sur neuf destinations « dignes d’être explorées » en France, six sont bretonnes ! Palmiers et sable blanc… (Parmi elles, « Ushant », alias Ouessant (29))  (lire la suite)

#Bretagne #energie #Tourisme #Chine #Nucleaire

 

Construire différemment

A l’UBS de Lorient, le 4 octobre 2016

Comment construire différemment ? C’est la question qui sera posée le 4 octobre prochain à Lorient.

Des rencontres professionnelles ouvertes à tous pour en savoir plus sur l’éco-construction, le 4 octobre prochain à Lorient.

La question sera donc posée : Eco-construction – Comment construire différemment ?

Son objectif ?
Mieux faire connaître les éco-matériaux : le marché, leurs caractéristiques techniques, leur mise en œuvre, les possibilités d’assurance, les formations existantes, obtenir des retours d’expériences de chantier…

Rendez-vous le 4 octobre prochain à l’UBS pour découvrir les nouvelles techniques et rechercher les solutions d’avenir pour vos constructions. Des Rencontres professionnelles (et ouvertes à tous) gratuites organisées par la Région Bretagne

Le collectif Vent Debout de Plemet vous invite a une journée d’échange samedi prochain, le 23 juillet. Une journée pour s’informer sur l’énergie éolienne et les soucis d’implantation dans notre territoire, mais aussi des moments festifs pour se détendre et partager autour d’un point restauration, buvette, musique et projection de film.

Vent Debout : Eoliennes, gardons nos distances.

Voici le communiqué de presse :

Vent debout Plemet 23 juillet

Vent debout Plemet 23 juillet

Samedi 23 juillet 2016, dans la salle des fêtes, de 11 h à 18 h Plémet fait la fête. Entrée libre ouverte à tous.
L’ association Vent debout à Plémet a le plaisir d’inviter les habitants de la commune et des communes environnantes ainsi que les associations voisines à sa grande journée conviviale d’information et d’échanges.

Autour du thème des éoliennes qui poussent de façon anarchique dans notre secteur et sans concertation avec les habitants concernés, la journée se déroulera suivant ces temps forts :
11 h 30 / 12 h 30 : prises de parole des élus.
12 h 30 : Apéritif avec animation musicale suivi d’une restauration sur place avec galettes/saucisses, casse-croûtes, buvette, etc.
14 h /18 h : films, prise de parole de spécialistes de l’éolien, témoignages de riverains impactés, reportages, quiz, expos photos, maquettes, panneaux d’information, grande fresque murale pour les enfants, salon de thé, etc.
De plus, panier garni, pause musicale et autres surprises vous attendent.

Profitez de cette journée pour venir partager en famille un moment sympa.
Rappel : devant le succès de notre campagne d’adhésions et celui remporté par notre pétition : bientôt 1500 signatures, nombre d’habitants nous disent que les 5 éoliennes à 500 m de Carguier/Rénéac c’est abandonné. Il n’en est rien ! Une enquête publique doit se tenir en Mairie durant un mois au plus tard début 2017.

LE 23 juillet vous aurez, si vous en avez encore besoin des réponses à vos interrogations.

A bientôt donc, le bureau de Vent debout à Plémet.

http://ventdeboutaplemet.wix.com/ventdeboutaplemet

#bretagne #eolien #eolienne #energie #edf #plemet #ventdebout


Partager cet article :

La revue de presse :

Revue de presse :

By ABP Dans une ambiance feutrée, mesures sanitaires très strictes oblige, cette cérémonie a été très chaleureuse. Mais n’a pas eu l’écho médiatique escompté.
Réalisée en Loire-Atlantique, avec des récipiendaires de Loire-Atlantique (les trois historiques de Tri Yann, le Comité des Vins bretons), on aurait pu espérer un engouement de la presse et des édiles politiques du département. Loin s’en faut. 95.7

Source:: ABP


Partagez cet article :


Tout juste débarquée de sélection sans avoir participé aux phases qualificatives de l’Euro 2022, et la voilà immédiatement à l’ouvrage en D1. « Elle est rentrée de sélection jeudi, plaidait son coach Frédéric Biancalani. C’est difficile car elle a voyagé et elle n’a pas joué. »  ++ En Avant…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


Le Festival du livre en Bretagne, qui aura lieu le samedi 24 et le dimanche 25 octobre à Carhaix (Finistère), a dévoilé son président d’honneur. Ce sera le chanteur et auteur Denez Prigent. « Dans le contexte difficile du moment, il lui reviendra d’ouvrir cette manifestation », annonce le…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


By Eric HORRENBERGER.

« Tout le monde n’était pas forcément content d’aller en Normandie, sauf moi. Mais une fois qu’ils ont vu l’outil, que la ville était sympa… »Jean-Charles Monnet voulait revoir sa Normandie. Mais pas que ! Pour le chantier d’été à venir, le directeur technique du projet Apicil, s’est souvenu dès…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


Le premier concurrent de la Duo Concarneau – Challenge BFR Marée Haute a franchi la ligne d’arrivée dimanche 27 septembre à 6 h, Ambrogio Beccaria et Amélie Grassi (Camellone Cerca Sponsor) ont bouclé les 115 milles du parcours de la Duo Concarneau, remportant ainsi la victoire en Proto devant…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


By Sylvie RIBOT.

Parce que c’est le 25e anniversaireLa bio en fête, à Muzillac (Morbihan) est née il y a vingt-cinq ans, de la volonté d’un petit groupe d’agriculteurs bio et de consommateurs. Elle a démarré sur une journée, avec une trentaine de stands. Même si elle a gardé son caractère familial, elle regroupe…

Source:: Ouest France


Partagez cet article :


Musiques:

Musiques :

La chanteuse Mirthe, c’est avant tout une voix. Originaire de Trémorel, voilà quelques années que l’artiste enchaîne les scènes en proposant un mélange rien qu’à elle de reprises, d’adaptations et de compositions.
C’est maintenant officiel, Mirthe vous propose son premier EP 6 titres. Il a pour nom ‘Éclosion’ !
Mirthe est la muse de Rémy Verneuil les compositions musicales ont été réalisées à deux mains, Mirthe et Rémy. Deux des textes ont été écrits par Rémy en mode solo et les autres sont le produit d’une co-écriture avec Mirthe.
Mirthe, en musicienne chevronnée, a fait les arrangements guitares.
 
Les deux artistes travaillent donc ensemble pour nous offrir une série de titres qui vous invitent au voyage. 6 titres tout en français le tout présenter dans une belle pochette, elle aussi réalisée par Rémy.

L’opus est en vente lors des concerts à venir : Cancale 35 (le 3 et peut-être aussi le 4 octobre), Caurel 22 (le 17 octobre),… .

Petite note de Rémy Verneuil : “Précisions : il s’agit d’un album (EP 6 titres) rien qu’au chant et à la guitare (ah, j’oublie le sifflement!…). Plus précisément, pour les curieux et les connaisseurs, des guitares Lag, les Winter, Spring, Autumn et … summer, dans le désordre.”

Si vous ne souhaitez pas attendre jusque là pour vous procurer “Eclosion”, vous pouvez commander directement auprès de Mirthe sur la page Facebook : Mirthe.musique

ou bien par exemple sur un des sites qui propose l’EP à la vente comme : 
https://fr.shopping.rakuten.com/…/eclosion-compositions…
Enfin, nous vous invitons à découvrir “Eclosion” sur les plateformes de streaming officielles comme Deezer ou Spotify
https://www.deezer.com/fr/artist/55613382
 
Voici une superbe reprise de Mirthe. Un grand classique de Kt Tunstall

 


Partagez cet article :


Avec ce nouvel opus, Gilles Servat et ses musiciens souhaitent surprendre le public avec cet enregistrement sincère et généreux qui a pour objectif d’émouvoir sa fidèle audience et d’en séduire une nouvelle…

Cd Album Gilles Servat - A cordes déployées

Gilles Servat, né le  à Tarbes, est un auteur-compositeur-interprète, ardent défenseur de la culture bretonne armoricaine et d’expression bretonne, gallo et française, mais également des autres langues celtiques.

L’artiste est un amoureux des mots, des images et d’une Bretagne forte. Ce poète à tout naturellement trouvé sa place dans le monde musical breton avec des titres fort comme “La blanche hermine”, “La route de Kemper”, “Je dors en Bretagne ce soir”, “Langues minoritaires”…..


En cet été 2020, l’homme nous revient avec 3 inédits et 8 reprises complètement réarrangées pour trio classique. Ce nouvel album marque un renouvellement étonnant dans la carrière de Gilles Servat qui impressionne toujours autant après 50 ans de scène !

Pour écouter et acheter, c’est ici :
Deezer, YouTube, CoopBreizh

#Bretagne #Breizh #Musique


Partagez cet article :


Aujourd’hui, il y a une tempête en Bretagne, “La buffe hardi” comme diraient nos locuteurs gallo 😉
Voici donc une chanson de circonstance, d’un artiste breton évidemment.

Soldat Louis - Quelques nouvelles du frontSoldat Louis – Du Vent (Extrait de “Quelques nouvelles du front” 2018)
http://soldatlouis.com/


Partagez cet article :


Bertan Ôbrée, un nom que vous connaissez bien si vous écoutez Billigradio.
Tour à tour chanteur, auteur, collecteur, Bertan est surtout un homme qui aime son pays et les gens qui y vivent.


De l’Institut Chubri jusqu’aux scènes de Bretagne, l’homme, l’artiste est de toutes causes.
Né à Boistrudan (35) en 1967, il déclare s’être intéressé au gallo à l’âge de 16 ans. Depuis il fait parti des noms qui ont insufflé le “renouveau” du gallo en le collectant et en le glissant dans la vie de tous les jours comme sait si bien le faire l’équipe de Chubri et ses différents albums.
Alors : Bon jou d’orine a tai Bertran

 


Partagez cet article :


Le 2nd opus du groupe Acoustic Lady Lande devait sortir le 24 mars dernier lors d’un grand concert à Saint-Brieuc. En attendant que les activités culturelles reprennent, vous pouvez les découvrir en ligne et pourquoi pas vous offrir un petit cadeau en achetant l’album.

Le trio féminin Acoustic LadyLand est né en 2010 de l’envie de faire vivre un répertoire Folk où prédomine l’ambiance nord américaine de la deuxième moitié du XXe siècle. Dans ce mélange des genres s’entrecroisent des covers inspirés du blues au RnB, de la country à l’électro.

Les trois jeunes femmes réadaptent des titres phares, revus et corrigés selon une esthétique qui les caractérise. Après huit années, c’est avec toujours autant d’enthousiasme et d’énergie que Mélina Etna (chant lead), Charlotte Le Calvez (secondes voix, guitare) et Eva Montfort (contrebasse, choeurs) vous présentent ce mélange assumé des époques et des styles, que l’on pourrait percevoir comme un retour aux sources du rock.

 

Vous pouvez aussi retrouver ce trio de charme sur la communauté ZicMeUp


Partagez cet article :


Yelle est un groupe breton de musique électro-pop fondé par la chanteuse homonyme Yelle (Julie Budet) et GrandMarnier (Jean-François Perrier). Un troisième membre, Tepr (Tanguy Destable), rejoint le groupe avant l’enregistrement du premier album.

Le groupe originaire de Saint Brieuc a été découvert sur Internet en 2005, via le réseau social MySpace, Yelle (“Elle” en #gallo) compte trois albums à son actif.
D’abord : Pop Up en 2007, puis Safari Disco Club en 2011 et enfin, Complètement fou sorti en  2014. 
Le groupe aime la scène et a déjà donné plus de 300 concerts en Europe et aux USA.

En ce temps de confinement, voici l’occasion rêvée de faire un cadeau aux fans du groupe avec un superbe extrait de l’album à venir.


Partagez cet article :


Podcasts :

  • La Rigole d’Hilvern
    Lecture Pause
  • BBC – 10 anecdotes sur Loudéac
    Lecture Pause
  • L’hôpital de Loudéac
    Lecture Pause
  • Arthur Enaud
    Lecture Pause
  • Loudéac, le quartier de la gare
    Lecture Pause