Votre choix dans l'agenda : BRETAGNE MAJEURE ET LA NOUVELLE AFFAIRE FAÑCH

Communiqué du Collectif Bretagne majeure

Nouvelle affaire Fañch ?

BRETAGNE MAJEURE ET LA NOUVELLE AFFAIRE FAÑCH effectuée à la maternite”, a dit sa maman.

Les Bretons ont récemment appris par la presse qu’une nouvelle affaire Fañch verrait peut-être le jour en Bretagne, suite à la volonté de parents costarmoricains de donner ce prénom breton à leur bébé. Nous l’avons écrit avec un , lors de la déclaration de naissance Or l’acte de naissance parvenu aux parents par la poste ne mentionne pas ce “n”.

La mairie de Pabu, qui a effectué cette “correction”, s’est justifiée de la manière suivante : “Nous avons appliqué une circulaire du Procureur de Saint-Brieuc notifiant l’interdiction des signes diacritiques, dont le ñ.. I ne s’agit pas d’un refus de notre part, mais de la stricte application de la loi.”

Heureusement que le maire, qui n’aurait pas été prévenu par ses services, a déclaré récemment qu’il reverra la question positivement.

Le collectif Bretagne Majeure, créé à Carhaix en 2019, a néanmoins été consterné par l’argument premier de la mairie, qui s’est abritée sans panache derrière l’application servile d’une loi contestable.

Car on peut se poser la question de la légitimité de cette circulaire, qui va à l’encontre de la liberté des Bretons de défendre leur langue. Tous les textes internationaux donnent raison aux Bretons en la matière, mais la République française bafouc ce droit envers et contre tout et persiste jusqu’au ridicule dans ce déni de justice.

Alors, faut-il que les Bretons se soumettent platement à cette absurdité ou, au contraire, qu’ils affichent clairement leur détermination à exister pour de bon, face à des pressions venant du “pays des droits de l’homme” qui leur refuse pourtant sans vergogne leur identité culturelle pleine et entière ?

C’est la question que Bretagne Majeure å tous les Bretons… Car la réaction première de la mairie de Pabu illustre clairement le concept de “servitude volontaire” développé par La Boetie, servitude volontaire qui, malheureusement, s’affiche aussi en Bretagne. Jusqu’à quand ?

Et pourquoi tous les bébés bretons de 2020 ne s’appelleraient-ils pas Fañch? rappelle été déposée par Paul Molac le 13 Février 2020 pour, (Bretagne majeure qu’une Proposition de Loi a entre autres, que les signes diacritiques des langues de France soient acceptés dans les textes officiels de la République. La procédure législative suit son cours. En finira-t-on un jour avec ces limitations d’un autre age ? …)

BREIZH MESTR WAR HE ZRAOU HA SETU FANCH ADARRE!

Dre ar journaliou o deus gouiet ar Vretoned e vo marse un afer Fañch nevez e Breizh, goude d’ur familh ag Aotoù-an-Arvor boud roet an anw-se d’o bebig. “Skriver hon eus Fañch gant un ñ, pa oa bet disklaerier er wilivouti”, he deus låret ar vamm.

hag : ” Heuliet hon eus ur c’helc’hlicher sinet gant Prokulor Sant-Brieg

Mez war ar skrid-c’hanedigezh resevet gant ar familh dre ar Post ne oa ket mui i ebed, mez un n ordinel. Ti-kêr Pabu en deus gwiriekaet an dra-se evel-mañ a zifenn grons implij sinou ispisial, enkontet an eus ar lezenn, tra ken.”

… N’omp ket-ni eneb far furm Fañch), heuliet strizh hon

Eüruzamant en deus disklaeriet ar maer ne ouie ket ar pezh a oa bet divizet gant e servijoù ha lâret ouzhpenn e vo savet ur baperenn arall gant an anw Fañch skrivet a-feson, da lâred co gant un n.

Mantret eo Breizh mestr war he zraoù (Bretagne majeure), stroll kroueet e Karaez e 2019. gant arguzenn an ti kêr, n’he deus graet aze nemed en em warantiñ diglod gant heulian ur lezenn fallagr. Nawazh e c’hell an den en em c’houlenn ha just co ar c’helc’hlizher-se, a ya eneb da frankiz ar Vretoned da zifenn o yezh. An oll destennoù etrebroâdel a lär ema ar wirionez gant ar Vretoned war ar poent-se, mez ar Republik c’hall a flastr aheurt an droed, ha derc’hel a ra beteg ar sotoni gant an direizhter-se.

Neuze, ha reizh co d’ar Vretoned plegañ plad douzh ar sotoni-se pe diskoueziñ sklaer o youl da voud er bed da vad, fas da nerzhou kontrel daet “a vro droedoù mab-den”, pa rac’hwiz divalaw ar vro-se o identelezh sevenadurel?

Boétie evel ide “ar sklavaj asantet”, a vez gwelet e Breizh a oa ! Beteg pegoulz ?

Setu aze aters Breizh mestr war he zraoù d’an oll Vretoned. Rag ersav kentan ti-kêr Pabu zo ur braw a skeudennaouiñ ag ar pezh ive, siwazh bet termenet gant La Ha mar behe roet an anw Fañch da beb bebig a c’hano e Breizh e 2020 ?

(Degas a ra Breizh mestr son e oa 2020, enni ur memad evid ma vo degemeret, bet kenniget ur Lezen nevez gant Paul Molac, d’an 13 a viz C’hwevrer e-mesk poentoù arall, sinou ispisial vezhon Frais e paperioù ofisiel ar Republik War ar stern ema ar labour lezennel c’hoazh Ha doned a raimp da bem un deiz ag ar gwaskadur diamzeret-se ?.)

Le confinement à été, pour certains, une grande source d’inspiration. Avec un petit peu de temps, on arrive à faire un tas de choses dont on ne se serait pas imaginé capable.

Quelques amis ont créé un jeu vidéo en ligne baptisé Professeur Raoult pandemic fighter.

Dans un jeu tout en 2D qui rappel étrangement nos jeux d’enfances comme shinobi, KungFu Master, voir même le terrible Alex Kid de Master Systèm II, vous allez aider le professeur Raoult à combattre les virus.
Certes cela n’a rien d’un véritable acte scientifique, mais cela défoule.
Amusez-vous bien… Le virus peut trembler.

Pour jouez, cliquez  : ici

Avez-vous déjà entendu le fameux Bro Gozh Ma Zàdou dans la langue de Haote-Bertègn (le Gallo) ?

Le Bro gozh ma zadoù (Vieux pays de mes pères) est un chant en langue bretonne. Bien que ne disposant d’aucun statut officiel, il est souvent présenté comme l’hymne de la Bretagne parfois comme l’hymne national de la Bretagne.

Cette œuvre reprend l’air de l’hymne national du pays de Galles, Hen Wlad Fy Nhadau (Vieille terre de mes pères). On trouve un équivalent en cornique, la langue celtique apparentée au Breton parlée dans les Cornouailles anglaises, sous le titre Bro Goth agan Tasow (Vieille terre de nos pères), qui reprend aussi l’air de l’hymne gallois. En breton, les paroles sont celles de l’adaptation qu’en a faite François Jaffrennou en 1898 et qui se sont imposées dans l’usage. (source Wikipédia)


Il aura fallu attendre 2012 pour que cet hymne de la Bretagne ai enfin sa traduction dans la langue de Haote-Bertègn.
Une traduction que l’on doit au fin linguiste Fabien Lécuyer.

Voici 7 ans qui se sont écoulés et pourtant malgré le nombre de reprises, l’accès aux vidéos et a tous les médias, nous n’avons pas trouvé une seule version audio du Bro Gozh en Gallo.
Il y a encore du chemin à faire.

Le vieû païz de mes peres

Nous-aotrs Bertons de qheur, emons notr payiz
Gn’a point d’aotr qé j’eme sitant paraille come li
Sitant braves dens la ghére, nos peres n’eûtent point pou
Et pour li qi s’mourites tertout
O la mé paraille come une murâille antour d’yelle/lè
Qé ma Bertaigne s’rae dehahudéy.
Bertaigne, payiz és vieûs saints, payiz de pouétous
Gn’a point d’aotr qé j’eme sitant come li anllou
Châq montaigne, châq val ét percieûz a mon qheur
Dedens, sont ensuérae hardi de nos peres
O Bertaigne, j’eme sitant mon païz
O la mé paraille come une murâille antour d’yelle/lè
Qé ma Bertaigne s’rae dehahudéy.
Les Bertons sont dou monde vra dusses e qheurus
I n-n’a point d’aotr de méme a sitant païssae d’ssus
Chants de haote voué ou de jouë naqhissent en yeûz
O, de tai mon païz je së lorieûz
O Bertaigne, j’eme sitant mon païz
O la mé paraille come une murâille antour d’yelle/lè
Qé ma Bertaigne s’rae dehahudéy.
Si d’aotr-faï, mon païz, tu fûs refaet és grandes hersséys
Tes langaïjes sont core vioches anet come jâméy
Ton qheur ébrezillë ét terjou portae pour yelles
Veunla t’i és erchoméy ma Bertaigne

Paroles : Taldir Jaffrenou, traduction : Fabien Lécuyer

Langues régionales : facteur de divisions ou manière d’être ensemble ?
Des brimades de l’éducation nationale jusqu’aux actions de La Ferzae !

Alors que la France est un des seuls pays du monde qui étouffe les langues régionales, celles-ci se battent pour subsister.
Chez nous, le Gallo et le Breton sont antérieurs au Français. Le Breton a eu plus de facilité pour combattre son extinction programmée depuis Paris du fait de sa totale différence par rapport à la langue française. Le Gallo, en tant que langue romane, a eu beaucoup plus de mal.
Depuis quelques temps, le “Galo s’erchome” (se redresse). De nombreuses actions sont menées dans les écoles, des méthodes apparaissent dans les établissements scolaires, des cours sont donnés dans les collèges, lycées et même à la Fac de Rennes 2. De plus en plus de jeunes découvrent que le “mauvais français” que leurs grands-parents semblaient parler n’est autre qu’une langue à part entière avec ses mots, ses codes, son orthographe et surtout sa grammaire très complexe et très précise.

100 ans de racisme contre les langues de France !

 "interdit de cracher gallo"

Mais la voie de l’enseignement ne suffit pas à changer 100 ans de francisation et à effacer le mal fait par les bourreaux exterminateurs de culture.
Nous avons tous entendu parler des brimades faites aux gens, et particulièrement aux enfants, par le corps enseignant aux jeunes qui avaient le malheur de parler leur langue !
Ce n’est pas si ancien que cela, bon nombre de personne de 60 ans et plus peuvent encore en témoigner.

A l’instar de la République de 1789 et du populicide de Vendée, la France de 2019 ne vaut pas mieux !

Une étude a récemment révélé un lien étroit entre déracinement des gens et taux de suicide.
On comprend mieux pourquoi la Bretagne est malheureusement dans ce palmarès macabre.
https://www.ordrepsy.qc.ca/-/deracinement-culturel-et-sante-mentale-le-choc-des-jeunes-au-sein-de-leur-famille-et-de-leur-nation

Revenons 100 ans ou même 50 ans en arrière. Nous sommes en pays breton ou en pays gallo. Les gens n’ont pas le droit de parler la langue de leurs parents. Pire même ! Ils se font brimer, humilier en public, punir, maltraiter juste parce qu’ils sont le fruit de leur Histoire, le résultat de leurs lieux de naissance.
Ce culturicide orchestré depuis l’Elysée ne s’est pas déroulé qu’en Bretagne. Voilà pourquoi aujourd’hui, les Chtits, les Corses, les Alsaciens, les Savoyards, les Occitans, les Basques et plus récemment les Normands vivent mal dans cette entité administrative qu’est la France.

Aujourd’hui, les choses ne vont pas mieux. Certes l’assimilation et la propagande française ont porté ses fruits… mais il y encore une volonté du peuple de renouer avec ses racines.
Après les grands-parents locuteurs, après les enfants “de la honte”, voici la jeunesse fière de son histoire.

D’hier à aujourd’hui, des actions pour un demain !

En pays Breton, ce sont des parents d’élèves qui ont créé les écoles Diwan afin que la langue bretonne puisse survivre et être transmise. Aujourd’hui encore, ces écoles et lycées Diwan doivent se battre avec le recteur d’académie qui, pour sa carrière, privilégie les volontés de Paris aux souhaits de la population.
Certains militants ont choisi la voie de la communication par l’action, c’est le cas du groupe Ai’ta ! Un groupe de désobéissance civil qui sensibilise l’opinion publique et les institutions à la langue bretonne.

Depuis quelques mois, un groupe nommé La Ferzae s’active de même, mais pour le Gallo.

Voici le communiqué de presse de la dernière action du groupe Ferzae :

Ferzae, organisation de résistance pour le gallo, revendique le vol d’une vingtaine de panneaux routiers monolingues français en Loire-Atlantique dans la nuit du 08 au 09 février. Secteur Redon et Brière.

Par cette action nous entendons protester contre l’attitude méprisante et méprisable du président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique Philippe Grosvalet à l’égard des 105 000 signatures récoltées pour la réunification de la Bretagne.

Ferzae (FZ)

Nous entendons également protester contte la débretonisation du pays nantais. Alors que des panneaux en gallo fleurissent dans les autres départements de Haute-Bretagne et qu’une politique de développement du gallo commence à voir le jour, le département de Loire-Atlantique est à la traîne et participe, par son inaction, à l’aliénation culturelle des habitants du département. Car, rappelons-le, le pays nantais,de Châteaubriant, à Machecoul en passant par Guérande et Ancenis est breton parce qu’il est gallo !
Le gallo et le breton sont les langues traditionnelles, historiques et populaires du pays nantais et ce depuis toujours.
Par conséquent, elles doivent impérativement être présentes dans la vie publique ! Nous exigeons la mise en place d’un véritable plan de développement du gallo partout en Loire-Atlantique !
————————–
Ferzae, souéte de luterie pour le galo, bani q’ol a menë eune roberie de paniaos durant la netée du 08 ao 09 du maez de feverier en Leire-de-Bertègn (payiz de R’don e Beriere). Les paniaos-la, eune vinténe, taen tertout ecrit ren q’en françaez, o race de galo dessus.
Je menime la roberie-la raport ao perzident du Consail Departementa 44 Philippe Grosvalet qi deprizit e envayit ao bourier les 105 000 signes rassérës pour la runifiance de la Bertègn.
Més la roberie-la a etout a-revair o la debertonizâcion de la Leire-de-Bertègn qi tourne bétot en abolissement qhultura. Astoure qe n-i a eune peupelerie de paniaos en galo den les aotrs departements de Haote-Bertègn, q’eune mene de parchomance du galo ét a étr levée p’tit a la fai, le departement de Leire-de-Bertègn, li, ét a se deqeneûtr de pus en pus.
Faot ben se n-n’avizer pâs-meins : le payiz de Naonte ét berton a-caoze q’il ét galo ! Dame sia ! Dede Châtiaoberiant diq’a Machecou a pâsser par Gheraonde e Anceni, le galo e le berton sont les parlements coutumiers e istoriqes du payiz naontaez depés tenant. De la secousse, i devent étr minzes ao haot-bout den toute la vie foraine du departement-la.
Je recllamons qe seje minz ao roule eune vra sonjée de parchomance du galo en Leire-de-Bertègn !

FERZAE (FZ)

Bretagne Réunie RassemblementChers amis,

Les premiers soutiens viennent d’arriver !
Grâce aux messages envoyés par les militants et sympathisants de la réunification, des Conseillers départementaux nous ont affirmé qu’ils voteraient oui à la réunification !

Suite au dépôt des 100.000 signatures le 27 novembre dernier, Bretagne Réunie s’inquiète fortement des propos de Philippe Grosvalet qui laisse entendre à la presse qu’il  proposerait aux seuls conseillers départementaux de se prononcer si oui ou non la Loire-Atlantique doit réintégrer la région Bretagne.

Nous sommes fermement opposés à cette démarche car :

• elle serait contraire à l’esprit et à la lettre de la loi du 13 août 2004 qui dispose : « …un dixième des électeurs inscrits peuvent demander à ce que soit inscrite à l’ordre du jour de l’assemblée délibérante… l’organisation d’une consultation. (art. L1112-16 du CGCT). Le non- respect de ce texte pourrait vous exposer à des recours contentieux.

• elle serait contraire à la volonté des 100.000 citoyens qui ont signé la pétition en ces termes : « Je demande, en application des articles L1112-15 et suivants du CGCT l’organisation d’une consultation des électeurs de ce département… »

• elle ne serait pas vraiment démocratique : lors des élections de 2015, les membres du conseil départemental, de la majorité comme de l’opposition n’avaient pris aucun engagement programmatique sur le problème des limites régionales. Sur une question de cette importance, ce serait digne et démocratique de s’assurer de la volonté de leurs électeurs, dès lors que la loi le prévoit.

Il y a urgence à convaincre vos conseillers départementaux d’exprimer clairement ce choix, en les interpellant directement. Il faut qu’ils reçoivent chacun des dizaines de courriers postaux ou électroniques.

Pour ce faire, voici une carte vous permettant de contacter vos élus.
Cliquez sur la carte (vous serez redirigés vers le site internet de Bretagne Réunie, sélectionnez votre canton et les coordonnées apparaîtront. Vous trouverez également un modèle de courriel (dans l’onglet Courrier-type) que vous pouvez modifier à votre convenance.

Faites-le très vite s’il vous plait, et faites circuler ce courrier à vos proches, pour qu’ils agissent à leur tour !

Pour la réunification,

Pour les 100.000,

Bretagne Réunie


Partager cet article :

La revue de presse :

Revue de presse :

PARIS – L’économie française a progressé de 0,9% au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, selon une première prévision de l’Office national des statistiques, qui a indiqué que le ministre des Finances du pays avait fixé à la France un objectif de croissance de 6% pour 2021.

L’INSEE a enregistré une croissance de 0,9% au premier trimestre. Un sondage de 29 analystes a donné une prévision moyenne de croissance de 0,8%.

“Il s’agit d’une performance exceptionnelle de l’économie française”, a déclaré le ministre des Finances Bruno Le Myre sur France Inter Radio, ajoutant que la France était en bonne voie pour atteindre son objectif de performance du deuxième trimestre de 6% de croissance d’ici 2021.

La France, deuxième économie de la zone euro, est sortie ces derniers mois des blocages précédents pour lutter contre l’épidémie de COVID-19.

Le président Emmanuel Macron a ordonné à la France d’entrer dans son troisième lock-out national le 31 mars et le pays a progressivement commencé à assouplir les restrictions, rouvrant plusieurs magasins, restaurants et entreprises.

Cependant, le pays est désormais confronté à un quatrième virus corona. Le Rey a déclaré que les régions françaises d’outre-mer La Réunion et la Martinique – qui passent à de nouvelles écluses pour empêcher la propagation du virus – recevront davantage d’aides économiques.

(Reportage de Sudip Kar-Gupta et Miriam Rivet ; Montage par Jacqueline Wang et Alex Richardson) ((sudip.kargupta@thomsonreuters.com ; +33 1 49 49 53 84 ;))


Partagez cet article :


PARIS – Les taux de vaccination repartent à la hausse en France Le gouvernement a besoin d’un laissez-passer antivirus Pour de plus en plus d’activités – mais les travailleurs sociaux craignent que cette décision ne marginalise davantage les immigrants et autres personnes pauvres.

Ainsi, une équipe de Médecins sans frontières a installé cet été une tente dans le Nord-Est parisien pour vacciner les immigrés, les sans-abri et autres sans assurance maladie publique ou privée. Les groupes d’aide font de même dans d’autres pays.

“Les gens pensent que ces personnes n’ont pas besoin d’un passeport vaccinal”, a déclaré Cristiana Castro, qui supervise les opérations du gouvernement en France, à l’Associated Press. Mais “ils ont souvent accès aux espaces publics pour le logement et les démarches administratives, et ils craignent un jour que le passeport y ait accès, ce qui est très préoccupant”.

Paris, jeudi 29 juillet 2021 Des personnes en attente de se faire vacciner sur un site de tentes mis en place par Médecins sans frontières pour vacciner les immigrés, les sans-abri et autres personnes marginalisées.A.P.

Lorsque les tentes ont ouvert jeudi, une file d’une trentaine de personnes avait déjà commencé à se former, pour la plupart des immigrants du Bangladesh, d’Afghanistan et d’Afrique subsaharienne. Beaucoup d’entre eux sont récemment arrivés en France.

Mdmasud Parves, qui est venu du Bangladesh il y a six mois, a déclaré : « Je fais vacciner le gouvernement. Aujourd’hui, je me sens en sécurité. Médecins sans frontières a donné à Parvez la première injection de Pfizer et un rendez-vous pour une deuxième dose en trois semaines.

Depuis que le président Emmanuel Macron a annoncé le 12 juillet que les restaurants, les trains et bien d’autres lieux en France exigeraient un “pass sanitaire”, le taux de vaccination sur le site Tente des Médecins sans frontières est passé d’environ 25 à 120 par jour.

Des personnes se reposent après avoir reçu le vaccin Pfizer Covit-19 dans une tente installée par des médecins de l’autre côté de la frontière le jeudi 29 juillet 2021 à Paris pour vacciner les immigrés, les sans-abri et autres personnes marginalisées.A.P.

Maîtriser la santé, Les personnes doivent être complètement vaccinées ou avoir un test négatif ou des preuves de guérison récente du virus.

L’épidémie a particulièrement touché les immigrés et les pauvres dans le monde, et la France ne fait pas exception. En 2020, plus de deux fois plus de personnes nées à l’étranger sont nées en France, selon l’Office national de la statistique.

Médecins sans frontières, connu sous son acronyme français MSF, cherche à cibler les personnes vivant dans des situations dangereuses, telles que les magasins d’alimentation, les refuges pour sans-abri, les logements pour les immigrés et la recherche de personnes dans les centres de santé pour femmes, a déclaré Castro.

Les immigrants voient généralement les vaccins de manière positive, et le grand public a des questions et des craintes similaires, a-t-il déclaré.

Les gens reçoivent le vaccin Pfizer Covit-19 le jeudi 29 juillet 2021 dans une tente installée par des médecins de l’autre côté de la frontière pour vacciner les immigrants, les sans-abri et autres personnes marginalisées.A.P.

Les travailleurs humanitaires craignaient au départ que beaucoup de gens ne reviennent pas pour la deuxième dose, ils n’avaient pas d’endroits réguliers où rester et étaient parfois encerclés par la police. Le vaccin à dose unique disponible par Johnson & Johnson n’est pas approuvé pour les personnes de moins de 55 ans en France, il n’y a donc pas de préférence pour de telles activités.

“Mais ce sont des gens qui veulent des vaccins, malgré certaines craintes”, a-t-il déclaré. “Donc, nous avons un bon taux de personnes qui reviennent.”

La France a l’un des décès liés au virus les plus élevés au monde, avec plus de 111 000 vies perdues, et les infections et les admissions à l’hôpital pour le virus sont à nouveau en augmentation.


Partagez cet article :


Crédit : Bexels / Griffin Woldridge

Alors que presque toute l’Italie devient orange jeudi, l’Europe devient moins verte à chaque mise à jour de la carte de voyage du Centre européen de contrôle et de contrôle des maladies (ECDC).

Les destinations de vacances particulièrement populaires le sont moins que dans la mise à jour précédente, car le sud de la France est devenu rouge, une grande partie de l’Italie est devenue orange et l’île de Sardaigne est devenue rouge.

Les cartes mises à jour sont en ligne !

Ces cartes sont destinées à soutenir @EUCouncil Lors de la recommandation d’activités de voyage dans l’UE # COVID-19[FEMININE Propagation internationale.

Carte d’amitié daltonienne dans le prochain tweet.https://t.co/CcBVx6B0o5 pic.twitter.com/5X44CXZw8y

– ECDC (ECDC_EU) 29 juillet 2021

En France, il n’y a pas de zones vertes sur la carte, et le port d’Ile-de-France, qui comprend Paris, est désormais rouge.

La Provence-Alpes-C te d’Azur, la Novelle-Aquitaine, l’Occidenti et l’Auvergne-Rhône-Alpes au sud du pays sont également devenues rouges. Les zones de Porcupine et du mur central de Lower, qui étaient auparavant vertes, sont maintenant devenues orange.

L’Espagne, qui était déjà entièrement rouge dans la mise à jour de la semaine dernière, passera au rouge foncé. Seules certaines parties de Murcie et de Castilla-La Mancha sont encore rouge “ordinaire”, tandis que d’autres parties du pays sont rouge foncé.

Le Portugal, qui était rouge depuis un certain temps, est toujours rouge.

Nouvelles connexes :

Alors que l’Italie était majoritairement verte la semaine dernière, elle est maintenant presque orange. Seules les régions de la Vallée d’Asta, du Piémont, de la Basilicate, des Pouilles, du Molise et des Abruzzes conservent leur couleur verte.

De plus, la célèbre île italienne de Sardaigne est désormais également devenue rouge.

Étant donné que seules la Thrace et la Grèce centrale sont orange dans la dernière mise à jour, la Grèce change de plus en plus pour devenir une zone rouge à part entière.

De plus, le centre du Danemark est désormais rouge. L’Islande (qui était verte depuis longtemps) est redevenue orange, tout comme la partie autrichienne de l’Estonie, le nord de la Norvège et Salzbourg.

Les États membres utilisent des codes de couleur européens pour imposer des conditions aux voyageurs de retour, telles que des tests obligatoires ou l’isolement. Le code couleur d’une région est également pris en compte pour permettre aux voyageurs de se rendre dans leur pays d’origine.

Les États membres ne peuvent pas imposer de restrictions supplémentaires aux voyageurs en provenance de la zone verte, mais ils peuvent demander un test négatif et/ou l’isolement des personnes non vaccinées de la zone orange.


Partagez cet article :


Per Denez (1921-2011) a zispleg amañ penaos en doa dibabet hent ar stourm sevenadurel kentoc’h eget hini politikel. Gant fent hag uvelded. 24


Partagez cet article :


L’ailier du Real Madrid, Tagfusa Kubo, a marqué à nouveau alors que le Japon hôte a battu la France 4-0 mercredi lors du tournoi olympique de football masculin de Tokyo.

Kubo a marqué lors des deux premiers matchs du groupe A du Japon et a rappelé à Madrid sa qualité en marquant contre la France à Yokohama.

Ainsi, le joueur de 20 ans est devenu le premier athlète japonais à marquer dans toutes les compétitions par équipe aux mêmes Jeux olympiques.

Hiroki Sakai a doublé l’avance du Japon avant que Koji Miyoshi et Tyson Meda ne soient expulsés des deux côtés de Randall Kolo Muwani.

Seul le Japon a avancé avec un record de 100%, tandis que France-Timothy Pembell et Andre-Pierre Kignok étaient dans l’alignement et sont sortis au premier tour.

Au XXIe siècle, seuls les Fidji (23 en 2016) et la Serbie-Monténégro (14 en 2004) ont permis plus que les 11 buts convenus par la France à Tokyo 2020.

“La compétition était très difficile pour nous car nous étions de jeunes joueurs et c’étaient les premiers matchs que nous jouions avec l’équipe”, a déclaré le milieu de terrain français Alexis Becca Bega.

“La grande différence est que les autres équipes ont appris à mieux se connaître, mais c’est une question de détails. Le jeu ne se termine jamais.”

Le Mexique s’est remis pour la dernière fois de sa défaite face au Japon, en battant l’Afrique du Sud 3-0.

Espagne Compétition Classe ’92

L’affrontement entre l’Espagne et l’Argentine mercredi n’a pas été parfait lors de la phase de poules, disputée pour la deuxième fois en trois matchs, mais ils sont tout de même devenus vainqueurs du Groupe C.

C’est la première fois que La Rosa réalise cet exploit aux Jeux olympiques depuis que Pep Cardiola et Luis Enrique ont remporté l’or à Barcelone en 1992.

L’Espagne a dominé contre l’Argentine et a pris l’avantage grâce à un but de Michael Merino à la 66e minute au Saitama Stadium.

Le match nul tardif de Thomas Belmond est venu contre le cours du jeu, mais cela n’a pas suffi à empêcher l’Argentine, qui a remporté des médailles d’or en 2004 et 2008, de se heurter tôt.

Lors des quarts de finale de Londres 2012, l’Egypte a battu l’Australie 2-0 pour passer de quatre points à huit points avec l’Argentine.

Record historique pour les olivites

La Nouvelle-Zélande a pris le point dont elle avait besoin sans but contre la Roumanie pour se qualifier pour les quarts de finale du tournoi pour la première fois.

Le gardien Michael Wood s’est remis de son spectacle d’horreur lors de la défaite contre le Honduras, faisant une série d’arrêts contre la Roumanie, qui aurait avancé avec une victoire.

“Cela m’est vraiment venu à l’esprit ce soir”, a déclaré l’entraîneur-chef des OlyWhites, Danny Hay. «Les garçons ont vraiment creusé profondément et en ont montré beaucoup.

“Je suis très fier de la performance. C’est historique et nous attendons avec impatience les quarts de finale pour l’équipe masculine de Nouvelle-Zélande.”

La Nouvelle-Zélande avait également besoin du soutien de la Corée du Sud, qui a battu le Honduras 6-0 mercredi après une victoire 4-0 sur la Roumanie pour terminer en tête du groupe B.

Hwang Yi-jo a marqué trois buts, dont deux sur penalty, et la Corée du Sud s’est qualifiée pour les demi-finales lors d’un affrontement avec le Mexique.

Les finalistes de Rio en Allemagne échouent

L’Allemagne n’aura aucune chance d’égaler la médaille d’argent de Rio en 2016 ou de la faire mieux, car leurs adversaires ont vu leurs coûts à 1-1 avec la Côte d’Ivoire.

Les hommes de Stephen Kundz ne pouvaient rien faire de moins qu’une victoire mais ils ont joué 67 minutes et sont tombés derrière un propre but de Benjamin Heinrich.

Bien que l’impressionnant coup franc d’Edward Lowen ait mis fin serré à Miyagi, il n’a pas pu trouver de vainqueur en Allemagne et est rentré chez lui dans l’avion.

La Côte d’Ivoire affrontera désormais la dernière nation européenne, l’Espagne, en quarts de finale.

Et après avoir regardé les champions en titre, le Brésil 3-1 face à l’Arabie saoudite jusqu’aux huitièmes de finale, le double double de Richardson a été le premier match d’ouverture de Matthews Cunha.


Partagez cet article :


Un morceau Cela peut arriver dans un monde très différent du nôtre, mais cela a trouvé sa place dans des communautés du monde entier. Du Japon au Brésil et au-delà, la série navale redevient une destination importante pour le temps et l’espace. Désormais, le créateur Un morceau Envoie de l’amour à l’un des plus grands du manga Iciro Oda l’a fait en envoyant un portrait au président de la France.

Le tout s’est révélé lorsqu’Emmanuel Macron a récemment posté une photo sur Twitter. C’est là que le leader français a partagé un sketch envoyé par Oda, et le créateur du manga a écrit la pièce Un morceausupporters français.

Intéressé par One Piece, je partagerai avec vous cette carte originale fournie par son auteur. Merci う ざ い い Echiro_staff ! pic.twitter.com/0n5sAaky7j

-Emmanuel Macron (Emmanuel Macron) 23 juillet 2021

“Pour ceux qui sont intéressés Un morceau, je partagerai avec vous cette carte originale dessinée par son auteur. Merci, Ichiro Oda”, a écrit Macron.

Le tableau intervient peu de temps après que la France a ouvert ses mains au manga à grande échelle. Un morceau La France a toujours mieux performéEt selon un récent rapport, le premier volume du manga s’est officiellement vendu à plus d’un million d’exemplaires à l’étranger. Compte tenu de ce nouveau numéro Un morceau Il représente plus de 8 % du marché français du manga, et s’est vendu à plus de 25 millions d’exemplaires depuis sa localisation en 2013.

Bien sûr, Un morceau Il a vendu plus que cela dans le monde. En fait, le manga est l’une des séries de mangas les plus vendues de tous les temps. Il s’est vendu à plus de 490 millions d’exemplaires à ce jour dans ses 57 régions. Faire des mangas Plus de 500 millions d’exemplaires seront vendus d’ici la fin, Et Oda promet Un morceau Il a encore de nombreuses années pour terminer l’aventure de Luffy.

Que pensez-vous de ce cadeau présidentiel d’Oda ? Partagez vos réflexions avec nous dans la section commentaires ci-dessous ou contactez-moi sur TwitterMegan Peters CB.


Partagez cet article :