On Air

cover art

Dans l'actualité : Evancer o ben erqhuler

Evancer o ben erqhuler

Posté par Billigradio le 8 mars, 2019 dans Acutalités, Econnomie, Gallo / Galo

Tous l’z ans, chanjer l’oure ét ene qhéssion qi fét runjer.
“Faot-ti evancer o ben erqhuler d’ene oure ?”
D’o les bezaignes aboutës a l’Internet, le monde ne se demandent pouint la qhession-la raport qi se remettent a la boune oure tout fin seu.

La pâsséy ilë, le monde caozent de n’avair pus ren q’ene oure. Meins la-qheule don?
Cete-la de la Basse sézon o ben cete_ci de la Belle sézon ?

‘Et Benjamin Franklin qi en 1784 den le “Journa de Paris”, fut le permier a doner l’idéy de marier Mardi o Merqerdi pour ménaijer le vezon.
L’idéy-la restit de même.
Il faora espérer l’an 1907 pour qe le Britaniqe Willam Willet hape contr “la câcherie de la chandelle”. Pés l’Allemagne fut la permière  a se mettr a chanjer l’oure. Ca taet le 30 du mouez d’avri 1916.

L’oure en Urope ét la méme a Brest en Bertègn diq’a Varsovie en Pologn. ‘Et ben d’amain pour ene Urope de la politique é de l’élijerie, meins pouint ézë pour les siens de chaqe paiz.
Entr l’Alsace é la Bertègn n-i a la demi d’ene oure d’erreur den la courerie du soulai. Il n’ét pouint rézonë qe la Bertègn é la Pologn seijent su eune oure parail.
I faot s’avizer qe la Grand-Bertègn, a-haot de cez nous, ét den un fuzè d’oure pouint core parail.

La grand rézon ét le coutâije d’énerjie. Ao dit de ” l’Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergie”, chanjer l’oure araet d’élijer en France l’éqhipolent de la manjerie d’ébrezillage de 800 000 otës. La fét 0.07 du cent de la manjerie plleine de la létricité alours.
Si qe l’oure de la haote sézon ét retinze, en Bertègn, den la Basse sézon, la piqe du jou sera a 10 oures ao matin
Sonjer den les maçons, les paizans, é méme les poussous ! Tertous aront ben du jeu a veqhi d’o 2 oures 30 de retard su l’oure du soulai.
Si qe se déjouquer a 10 oures o matin o le soulay seraet ene boune idéy pour les fatouz, ét de runjer a la menerie du reste de la journéy. E le 21 du maez de jin, en Bertègn i fera jou diq’a la demi de onze oure la véprey.
L’aney passéy, le députë Paul Molac demandit qe le monde de Paris é de l’Urope léssent les siens du paiz fére a lou bada.
Core un coup, la menance mondiale-la ét bon den ben du cai, meins le chieu de cet ohi-la se treue den les terouères seben.


Partager cet article :

Les bibites, un vra qemerce
Un été dan le qheur de la Berteigne
Les Bertons qheus Grand-omes
Mémé a l’Ujène et Mémé de Mur. Deuz bertones à lous manieres.
QHI QE VOUS FERIEZ VOUS -AOTRS ?
Fotebale ou ben teuqe-ao-pië… meins pour les couéfes
Les sonjeries des siens de Loudia
Den le mitan de la Bertègn
Des bètes é des omes
GPS Drawing en mode berton !