On Air

Ca bouge sur Billigradio Manifestation pour l’Etat d’urgence de la langue bretonne

Manifestation pour l’Etat d’urgence de la langue bretonne

Posté par Billigradio le 26 mars, 2016 dans

Rennes, ce samedi 26 mars 2016 à 11h30, a eu lieu un rassemblement pour l’Etat d’urgence de la langue bretonne.
Rennes Manifestation Sauvegarde de la langue bretonneMalgré la pluie et le fait que ce rendez-vous coïncide avec le week end de Pâques, la manifestation a attiré divers militants et les médias. De Ai’ta à Breizh Impacte, des Bonnets Rouges aux étudiants de Diwan, une partie du monde Breton s’est retrouvé sous la pluie devant le Parlement de Bretagne puis devant les locaux du conseil Régional.

Quelques militants ont réussi à pénétrer dans l’établissement. Ils ont été délogés sans ménagement par les forces de police alors qu’aucune résistance n’a été opposée. Sur la douzaine d’hommes en uniforme ; 3 cowboys ont plaqué très violemment un des jeunes au sol, le visage sur les cailloux ils appuyaient sur sa tête avec le genou.
Certains ont été reconduit à l’extérieur, quand aux autres… nous n’avons pas eu d’informations sur l’endroit ou ils ont été parqués.

La manifestation portait sur 5 points :

Enseignement : L’enseignement et la mise en place de filières bilingues et le renforcement de l’enseignement immersif.
Télévision : Création d’émissions hebdomadaire en langue bretonne diffusées par le service public à une heure de grande écoute.
Radio : Pour obtenir des fréquences permettant la diffusion de la culture et d’informations bretonne sur les 5 départements.
Vie publique : Le développement immédiat de la signalétique bilingue sur les voies rapides de Bretagne.
Budget : Doublement du budget du conseil régional consacré à la langue bretonne. Proposer de passer de 2 à 4 euros par habitant. Le Pays de Galles propose 11 euros par habitant pour la promotion de la langue galloise.

Breizh ImpacteEn parallèle Breizh Impacte souhaitait rappeler à la Région que la langue et la culture Bretonne avaient besoin d’un électrochoc pour ne pas disparaître. Ainsi l’ONG a proposé lors des Breujoù Breizh/ Etats généraux des langues et de la culture (le samedi 25 avril dernier à St- Avé), tout une série de mesures qui permettraient d’améliorer l’enseignement du breton, la formation des enseignants, l’éveil à la culture de notre pays….
Une délégation de Breizh Impacte a insisté pour être reçu par les élus de la Région. La réunion s’est déroulée le 14 mars 2016 en présence de 3 élus : JM Le Boulanger, Lena Louarn, M. Mevel.
Si certains sujets ont semblé retenir l’attention, d’autres en revanche ont reçu un accueil plus mitigé. Des réunions de travail plus approfondi et plus ciblées auront lieu bientôt ont promis les élus.

Il y a pourtant urgence, en Corse ou encore au Pays Basque la politique linguistique initiée par les Régions vise une politique ascensionniste, contrairement à la Bretagne qui ne semble que de se satisfaire du minimum.

Voici donc un compte rendu en image cette journée pluvieuse pour la langue bretonne et la sauvegarde de ce qui fait de nous des Bretons.


Partager cet article :