Manoir de La Grange - La commune de La Chèze
La Commune de La Chèze

Manoir de La Grange

Le 6 novembre, 2016

Après les tentatives qui ont échoué de faire rentrer le manoir de la Grange dans le domaine public, le manoir de la Grange a finalement été vendu. Le contexte de la vente du Manoir dans le domaine privé était à mes yeux le moment opportun et unique pour faire acter des revendications visant à protéger définitivement les objets dédiés au culte de Saint Louis de Montfort présents au-dessus du porche et garantir l’accès à la Chambre de Saint Louis, quels que soient les propriétaires à venir.
En effet, quelques élus courageux avaient déménagé les objets du culte à la mairie, en catastrophe la veille de la vente aux enchères du mobilier. Sans cette action, ces objets seraient à ce jour déjà dispersés dans la nature.
manoir-de-la-grangeAprès de nombreuses démarches (non sans risques et avec toute ma ténacité), les objets sont identifiés dans l’acte de vente du Manoir et déclarés « inaliénables et faisant partie intégrante des lieux. L’acquéreur s’engage pour lui et les futurs acquéreurs potentiels à relater cette clause et à faire respecter l’inaliénabilité de ce mobilier, et le maintien de l’accès à la Chambre, dans les conditions coutumières et perpétuelles du lieu ». Les négociations n’ont pas été faciles avec les héritiers de Paul Eiche.

Les personnes qui souhaitent connaître le travail mené par les élus pour sauvegarder ce patrimoine chézien peuvent venir consulter le dossier à la mairie. Vous verrez que les démarches et les courriers ont été nombreux. Cela fait partie du travail « de l’ombre » des élus, cela ne se voit pas… mais c’est indispensable pour défendre ses idées et agir pour le collectif !

Je remercie les acquéreurs d’avoir accepté cette condition dans l’acte de vente. Maintenant, le manoir peut être vendu et revendu… les objets du culte n’ont normalement plus de risques de déménager ! C’était l’objectif de la démarche : Protéger le patrimoine de la commune de La Chèze. Je voudrai terminer cette lettre aux citoyens de la Chèze en m’adressant plus personnellement à M. et Mme René Guillard et à leurs enfants qui ont perdu leur fils et frère Jérémy, âgé de 19 ans samedi dernier, dans un violent accident de voiture à Bilhaut. Je leur adresse au nom de la municipalité toute ma compassion et mes sincères condoléances. Votre tristesse est partagée par de nombreux Chéziens, mais je sais bien que même partagée elle n’en est pas moins immense.

Madame Le Maire,

Catherine JOURNEL


Partager cet article :